samedi 17 octobre 2015

Découvrez mon expérience de mentor au Female Techcamp Côte d'Ivoire


La 1ère promotion Female Techcamp de Côte d'Ivoire
J'aime ce genre de rencontre. 
Et cette fois-ci, il s'agissait de guider des jeunes filles dans la prise de conscience de leur leadership grâce aux  Un an plus tard après son annonce, il a enfin eu lieu au NSA Hotel situé dans la ville de Grand-Bassam. Pendant 4 jours ( du 1er au 4 Octobre 2015), se sont succédés différents mentors féminins pour coacher les 30 jeunes filles sélectionnées. On parle du Female TechCamp 2015, un projet du Département d’état Américain. Il fut organisé en collaboration avec l’ambassade des États-Unis en Cote d’Ivoire et l’ONG
Akendewa pour soutenir l’intérêt croissant des jeunes filles pour les technologies de l’information et de la communication (TIC). 
 
Nnenna et ses "filles"
Ce camp visait a approfondir les connaissances des jeunes filles sur les TIC, tout en leurs montrant les opportunités infinies que leurs offrent ce vaste domaine. Elles ont du mérite ces demoiselles dont l'âge varie entre 15 et 25 ans. Elles ont gagné leur place à ce stage de formation en leadership et ICT feminin en envoyant chacun lors des préselections, la raison pour laquelle chacune d'entre elle était faite pour y être. Je partageais le role de mentor avec Nnenna Nwakanma , Yehni Djidji, Jemila Abdulai, Suzanne Abrogoua, Laurence N'Guessan, Guilène Assamoi et Berthe Bognini. Nous avons pris  énormément de plaisir à partager notre expérience et à motiver ces jeunes lors des différentes sessions de speed-mentoring et de coaching en privé. 
Des jeunes filles très concentrées en phase aec les TIC
Pendant tout un week-end, elles en ont appris un peu plus sur les conditions requises pour étudier aux Etats-Unis, la création de blogs, l'intérêt des MOOC et elles ont pris des cours de coding avec le programme SCRATCH. Ce fut en effet, une véritable immersion technologique pour elles.
Les filles ont crée 3 groupes qui portaient les noms suivants: Innover, Engager et Impacter. Au final, des jeunes filles venant de différentes parties du territoire ivoirien et qui ne se connaissaient pas, ont su former des équipes qui au final - le dernier jour du Female Techcamp - nous ont ébloui pendant leurs différents speechs sur la Valeur du nom de leur équipe et pourquoi ils sont liés.
La table des mentors. Que des femmes au service du leadership des jeunes filles ivoiriennes
Ce fut pour moi terriblement gratifiant de partager mon expérience avec ces jeunes et intelligents et de leur montrer que tout était possible du moment qu'on s'appliquait à faire ce qu'on aimait le plus.

Beaucoup d'émotions en fin de compte grâce à des filles "solaires" telles que Paule Blé, Diogbo Michelle, Koko Hermance, Konaté Aicha, Oulaî Victoire, Tagro Marie-Victoire, Ophelie Djezou, Diogbo Michelle, Rania Ben Brahim....J'ai vraiment de l'espoir pour la jeunesse féminine ivoirienne.

Jean-Patrick Ehouma, Président d'Akendewa, principale chef d'orchestre de ce moment privilégié entre femmes
Attendez-vous donc à entendre parler positivemment d'elles bientôt et à les voir à de hauts postes de responsabilités dans ce pays. Femmes leaders.
Vous pouvez revivre le film chronologique de ces 4 jours grâce au Hashtag #TechcampCIV et retrouvez toutes les photos de l'évènement sur la page Facebook


Réactions :