lundi 14 septembre 2015

Le bus intelligent gagne du terrain, mais lentement

Les Pays-Bas accueillent à l’automne un prototype de bus autonome et connecté qui assurera une liaison prédéfinie aux côtés des autres véhicules en circulation. Le tout à une vitesse de 25 km/h.
À l’heure où on prédit l’adoption massive de la voiture intelligente pour 2050, il est intéressant d’observer ce que les transports en commun nous réservent en matière d’innovation.
 
le WEpod, un bus autonome et connecté, sans chauffeur
Smart Mobility

lire la suite



from L'Atelier : Accelerating Business http://ift.tt/1NyXQ4Z
via IFTTT

Réactions :