jeudi 21 mai 2015

Google intègre un bouton “Acheter” aux liens sponsorisés sur mobiles

D’ici quelques semaines, lorsque un mobinaute accèdera aux résultats de recherches Google, les liens sponsorisés présents à l’écran comporteront un bouton “Acheter”.

Une véritable marketplace ?

En cliquant sur ce bouton, l’acheteur sera redirigé vers un espace Google au sein duquel il pourra préciser son souhait (taille, quantité, mode de livraison) et effectuer la transaction auprès d’un revendeur. Bien que les ventes et les envois ne sont pas pris en charge par Google et que certaines fonctionnalités manquent encore, la firme s’oriente de plus en plus vers un modèle de marketplace ; de quoi agacer Amazon, rue du commerce, et les autres grands acteurs de la vente en ligne…

Google prend des précautions pour ne pas se mettre les commerçants à dos

Afin de ne pas trop entâcher sa relation avec les commerçants, qui lui apportent une partie de ses revenus, la firme de Mountain View semble étudier des pistes pour limiter les impacts de sa nouvelle offre. Ainsi, les pages produits devraient être habillées aux couleurs des vendeurs. Les acheteurs pourraient également s’affilier aux programmes de fidélisations des marchands.

Enfin, pour rassurer les commerçants les plus frileux, Google prévoit de ne pas prélever de commission sur les ventes, mais de poursuivre avec sa rémunération au clic.

Une stratégie sur mobile

Depuis quelques temps, Google s’intéresse de près aux mobiles : smartphone évolutif, mise en avant des versions optimisées des sites dans ses résultats, tests sur les résultats de recherches, téléphonie, sont autant de pistes explorées par le géant.

Si ce secteur intéresse tant Google, c’est qu’il est en pleine expansion. Une étude eMarketer annonce qu’en 2017, 9 internautes sur 10 seront des mobinautes. En parallèle, le nombre de recherches sur mobile a d’ores et déjà dépassé les recherches depuis un ordinateur dans 10 pays !

Cependant, les habitudes prises pour les actes d’achat depuis un smartphone ne sont pas comparables à l’utilisation de la fonction recherche… Les utilisateurs privilégient les applications des vendeurs pour leur shopping. Elles apportent souvent un meilleur confort de lecture, mais facilitent aussi le parcours avec des données pré-enregistrées (moyen de paiement, numéro de carte de fidélité, ou encore, adresse de livraison).

Pour modifier les comportements, Google va devoir proposer une solution simple et un parcours d’achat rapide et efficace.

 



via www.vanksen.fr http://ift.tt/1Fz25c0

Réactions :