jeudi 19 mars 2015

Un pas de plus vers un stockage éternel des données dans l’ADN



Promettant plus d’un million d’années de survie, les procédés de stockage de données dans l’ADN sont de plus en plus concrets. Des chercheurs suisses viennent de réaliser un premier test plutôt réussi.




L’idée d’un stockage de données dans l’ADN était dans l’air depuis quelques années. On savait déjà qu’inscrire des informations dans une séquence ADN était possible. Mais à Zurich, les chercheurs viennent de franchir une étape de plus vers la sauvegarde quasi-éternelle des données.





lire la suite






from L'Atelier : Accelerating Business http://ift.tt/1FDE0Ap

via IFTTT

Réactions :