lundi 9 mars 2015

Les américains peuvent désormais protéger leur résidence contre les intrusions de drones



La start-up américaine NoFlyZone propose à ses utilisateurs d’interdire aux drones de survoler leur propriété. Une manière d’encadrer leur usage pour faciliter leur développement.




Lundi 26 janvier 2015, aux aurores, un employé de la National Geospatial Intelligence Agency (NGA), décide de s’amuser un petit peu en pilotant le drone flambant neuf d’un de ses amis.





lire la suite






from L'Atelier : Accelerating Business http://ift.tt/1HnrP9N

via IFTTT

Réactions :