lundi 16 février 2015

Vente de smartphones au Sénégal : Huawei veut se positionner en leader



Huawei a posé ses valises au Sénégal et il ne compte pas déménager de sitôt. Le leader mondial en matière de technologies de pointe vient de lever le voile sur un nouveau produit avec Fall distribution, numéro un de la distribution au Sénégal et en Afrique de l'Ouest. Huawei, 3ème vendeur mondial de smartphones pour la deuxième année consécutive veut avec ce partenariat accroitre sa croissance et prendre la première place en 2015. Elle est la première société chinoise en termes de capitalisation boursière ; numéro un dans l'équipement de la téléphonie étant la société qui fournit plus de 65% du matériel utilisé par les opérateurs de téléphonie.


Ainsi, Mr Makhtar LO, Business développeur, durant cette rencontre permettant d'officialiser le partenariat entre Fall distribution et Huawei international, a indiqué que depuis deux ans Huawei s'est investie dans la production de terminaux téléphoniques. En termes de terminaux, Huawei est leader au niveau de la transmission et sa présence au niveau de la fabrication des terminaux lui permet de faire des produits innovants.


Mr LO dira que la téléphonie mobile est un milieu qui bouge beaucoup. Comparant les résultats de l'année dernière avec ceux de cette année, le business développeur de Fall distribution a révélé que Samsung est passé de 32 à 25% des parts de marché, tandis que Iphone est passé de 13 à 12% des part de marché ; « mais par contre Huawei a connu une progression de 4 à 6,3% pour dire que c'est un marché qui est vraiment changeant, et que Huawei est sur la marche ascendante pour gagner des parts de marché dans ce domaine." Mr LO a rappelé que Huawei est présent sur le marché sénégalais depuis 2012 et la distribution est assurée avec Fall distribution de concert avec Matforce. Il a souligné que la stratégie de Huawei est basée sur des produits de qualité, une bonne communication, un investissement fort dans le marché avec des téléphones hauts de gamme.


Cette société chinoise, a-t- il précisé, travaille sur le processeur Mate7 permettant d'intégrer les différents éléments qu'il utilise pour fabriquer le produit final très compétitif sur le marché international.


(Source : Social Net Link, 16 février 2015)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1vy4dse

Réactions :