mardi 17 février 2015

Salon International des Professionnels de l'Economie Numérique (13-15 mai 2015)



Le secteur Télécom/TIC revêt un potentiel énorme pour contribuer de manière substantielle au PIB et à la génération d'emplois dans notre pays mais aussi de façon significative au développement de notre économie nationale.


C'est la raison pour laquelle le secteur public s'appuie sur les organisations professionnelles pour porter les ambitions du Sénégal dans le secteur de l'Economie numérique.


L'Organisation des Professionnels des Technologies de l'information et de la Communication (OPTIC) regroupe les entreprises évoluant dans le secteur des TIC, mais aussi les opérateurs de télécommunications. Les entreprises Télécom/TIC du Sénégal sont actuellement en pleine expansion. Tous les acteurs (pouvoirs publics, privés et partenaires au développement) le reconnaissent.


Pour faire du Sénégal un pays émergent, le Gouvernement a défini un nouveau cadre de référence dans lequel les télécommunications et les TIC sont considérées comme catalyseurs. Le Plan Sénégal Emergent ambitionne, en effet, de s'appuyer sur notre secteur pour installer l'économie sénégalaise dans la trajectoire de la croissance durable. Cette volonté est renforcée par l'intention réaffirmée de faire du numérique la locomotive de développement de tous les secteurs de l'économie Sénégalaise.


L'objectif fixé est de réduire fortement le gap numérique entre le Sénégal et les pays développés d'une part, mais aussi entre les zones urbaines, périurbaines et rurales d'autre part. De plus en plus, les TIC sont perçues par les autres secteurs de l'économie comme catalyseur. Cette perception doit être consolidée pour permettre aux entreprises Télécom/TIC de jouer un rôle dans l'économie dans sa globalité.


CTIC Dakar sous l'impulsion d'OPTIC, de l'Etat, du Secteur Privé et des Partenaires Techniques et Financiers (PTF) décide de promouvoir la première édition du Salon International des Professionnels de l'Economie Numérique (SIPEN).


Contactez nous !







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1EkKVvm

Réactions :