mercredi 18 février 2015

Le Sénégalais Ibrahima Nour Eddine Diagne, élu rapporteur pour l'Afrique de l'UN/CEFACT



Le Sénégalais Ibrahima Nour Eddine Diagne, administrateur du GIE Gaïndé 2000 (plateforme de dédouanement de la douane sénégalaise) a élu rapporteur pour l'Afrique du Centre des Nations Unies pour le commerce électronique (UN/CEFACT), annonce un communiqué de Gaïndé parvenu mercredi à APA.


Selon Pape Sow responsable de la communication de Gaïndé 2000, cette élection a eu lieu mardi à l'issue de la 21-ème session plénière de l'UN/CEFACT qui s'est tenue au palais des Nations Unies à Genève.


Le Sénégal, à travers M. Diagne, est régulièrement réélu rapporteur pour l'Afrique depuis 2006, ‘'Ce pays est le plus actif en Afrique au sein des travaux de l'UN/CEFACT ‘' soutient M. Sow ajoutant que le Sénégal a participé à plusieurs projets de facilitation du commerce par le biais de son guichet unique électronique ORBUS.


Il a également abrité le seul forum de l'UN/CEFACT tenu en Afrique, en novembre 2008.


Au niveau de Gaïndé 2000, on estime que le mandat du rapporteur de l'UN/CEFACT pour l'Afrique sera mis à profit pour exhorter les acteurs de la facilitation du commerce en Afrique à utiliser plus intensivement les normes, les recommandations et les standards internationaux développés par l'UN/CEFACT pour faciliter les échanges de données et de messages structurés entre les différents systèmes informatiques des parties prenantes.


Le Centre des Nations Unis pour la Facilitation du Commerce et des Transactions Electroniques (UN/CEFACT) a été créé en tant que filiale de l'organisation intergouvernementale de la Commission Economique pour l'Europe des Nations Unis (UNECE) sur le commerce, chargé d'élaborer un programme de pertinence mondiale pour améliorer la coordination et la coopération à travers le monde dans ces secteurs.


Des délégués de toutes les régions du monde ont pris part à ces importantes assises lors desquelles il a été procédé à l'élection du nouveau Président (M. Lance Thompson des USA) et d'un rapporteur pour la région Asie-Pacifique en la personne du Japonais, Ishigaki Mitsuru.


(Source : APA, 18 février 2015)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1zo0tv9

Réactions :