vendredi 20 février 2015

Le premier VMK Store ouvre à Abidjan



VMK, l'entreprise fondée par Vérone Mankou, l'entrepreneur congolais à l'origine de la première tablette made in Africa, annonce l'ouverture le 19 février 2015 à Abidjan de son premier VMK Store. Situé dans la commune de Treichville, Zone 3 C, Immeuble Rive Gauche, ce point de vente qui distribuera exclusivement les produits de la gamme VMK marque le début de l'expansion de la société congolaise en dehors de ses frontières. Le VMK Store d'Abidjan, qui emploiera à terme une dizaine de personnes, vient s'ajouter à la première boutique de Brazzaville, ouverte en partenariat avec l'opérateur sud-africain MTN


VMK prévoit d'élargir ses implantations à cinq pays de la région d'ici à la fin de l'année. Un deuxième magasin devrait ainsi voir le jour dans la capitale économique ivoirienne avant l'ouverture de trois autres VMK Stores à Kinshasa, à Douala et à Dakar d'ici à la fin 2015. « Mon ambition profonde est de combattre la fracture numérique en Afrique. La raison d'être des VMK Stores, c'est de rendre les nouvelles technologies accessibles au plus grand nombre, explique Vérone Mankou. Nous aurons une présentation haut de gamme, mais nos produits sont pensés pour le grand public ».


La gamme VMK, qui comporte notamment deux modèles de smartphones disponibles à partir de 11 900 et 19 900 F CFA (18 et 30 euros) s'est récemment enrichie d'un modèle premium, le Elikia L. Ce terminal performant, proposé à 64 900 F CFA (99 euros), est équipé d'un écran plus large que son prédécesseur. Enfin, VMK s'apprête à lancer sa deuxième tablette en mars. Elle sera disponible à un prix inférieur à 140 000 F CFA (210 euros). « Abidjan est une étape essentielle du déploiement de notre vision panafricaine. C'est ici, au carrefour de l'Afrique de l'Ouest, que VMK a décidé de se lancer à la conquête de la nouvelle classe de consommateurs africains », ajoute Vérone Mankou.


Jusqu'à présent fabriqués en Chine, les appareils VMK seront bientôt assemblés dans la nouvelle usine en cours de finalisation au Congo. Implantée à Brazzaville dans le quartier de Mpila, cette unité de production qui a nécessité un investissement de près de deux millions de dollars, sera entièrement consacrée aux produits de la gamme VMK. L'entreprise chinoise partenaire de VMK, a commencé à former le personnel local qui sera employé dans l'usine, soit plus de 90 personnes. VMK table sur une production de 350 000 unités par mois.


(Source : Social Net Link, 20 février 2015)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/184qvwN

Réactions :