mardi 3 février 2015

Le Ghana dévient le premier pays à commercialiser les TV White Space



Le Ghana est devenu le premier pays en Afrique à commercialiser les TV White Space. L'offre, qui est une joint-venture entre Spectra Wireless et Microsoft 4Afrika, vise à permettre aux étudiants du pays d'avoir accès à des forfaits Internet à haut débit à des prix abordables.


Le projet TV White Spaces a été officiellement lancé en Février 2013 par Microsoft pour permettre aux personnes vivant en zones rurale ou reculées d'avoir accès à l'Internet à des prix abordables. Pour ce faire, les bandes de télévision inutilisées servent à fournir de l'internet haut-débit. Ce projet est d'autant plus viable que la plupart des pays africains sont censés passer à la diffusion numérique laissant ainsi des fréquences inutilisées.


Plusieurs essais ont été menés dans divers pays pour fournir via cette nouvelle technologie, un accès Internet à haut débit à travers le continent . Cependant, la grande majorité ont été des projets à court terme visant à tester la viabilité de la technologie.


Lors de la phase commerciale pilote lancée par Spectra Wireless au Ghana, les étudiants pourront :


- Acheter des forfaI Internet à haut débit


- Utiliser des applications telles que Microsoft Office 365 et Microsoft Virtual Academy


- Bénéficier des prêts à taux zéro grâce à un partenariat établit avec la UT Bank pour acheter des appareils pour se connecter à l'Internet ( exclusivement Microsoft, Lenovo, Dell et HP )


« Avant le lancement du service commercial, nous avions déjà plus de 5800 clients enregistrés sur notre réseau, sur une population de 8 500 étudiants à Koforidua. Ça démontre que les étudiants sont intéressés par nos offres. » a expliqué Sam Darko, Directeur Général de Spectra Wireless.


Les forfaits de données commencent à 350 FCFA pour une journée.


Dans le même ordre d'idées, Fernando de Sousa, Directeur Général d'Africa Initiatives chez Microsoft, a déclaré que : « Aux États-Unis une étude a révélé que 90% des étudiants considèrent que l'accès au Wi-Fi est essentiel pour réussir. Le très haut débit offre aux étudiants et aux enseignants un moyen d'accéder à des ressources d'apprentissage de partout dans le monde, réduisant ainsi la fracture numérique entre les pays développés et ceux en voie de développement. »


Il serait intéressant de voir cette initiative prise par le Ghana inciter d'autres pays africains à adopter cette technologie.


(Source : Afrique ITnews, 3 février 2015)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1zxlhlZ

Réactions :