samedi 21 février 2015

FETIC 2 : Le Réseau des blogueurs du Sénégal forme une vingtaine d'enseignants aux TICs



Le réseau des blogueurs du Sénégal a formé ce samedi 21 février une vingtaine d'enseignants venus de différentes écoles du Sénégal. L'objectif était de leur permettre d'être au diapason des technologies dans un monde où internet est devenu incontournable dans le domaine de l'enseignement.


“Cette deuxième formation entre dans le cadre de notre programme gratuit qui consiste à former le maximum d'enseignants au Sénégal pour répondre à une urgence sur le plan TICE et pédagogie. Nous assistons à un monde où dans cinq ans des élèves qui se rendront à l'école iront avec leur smartphone ou seront déjà à l'aise avec le numérique, si les enseignants ne sont pas initiés aux TICs, il existera un fossé et un certain complexe. Nous organisons cette série de formation gratuite pour apporter notre pierre à la construction d'un système éducatif axé sur le numérique. Nous souhaitons les aider et les accompagner dans ce sens sans rien attendre en retour”, renseigne Cheikh Fall, membre du Réseau des blogueurs du Sénégal.


Le programme de cette deuxième formation qui s'est tenue à l'AUF portait sur l'outil Scenari Basar qui a été présenté par Stefano Amékoudi de l'AUF. Par la suite, les enseignants ont appris comment faire des recherches sur Google avec différents outils et plateformes collaboratives.


D'après, Mamadou Dramé de Digital School Technoligies, il existe une infinité de cours académiques sur Google qui ne sont pas connus par les enseignants. Donc, dit-il, cette formation est un atout pour eux de pouvoir s'équiper d'outils performants et pouvant les aider dans leur monde d'enseignants.


Les enseignants ont également appris comment mettre en pratique tous ces outils qui sont mis à leur disposition. C'est dans ce sens que Chérif Ndiaye de Ecole au Sénégal et Cheikh Fall de l'AUF ont animé une session sur Enseignant 2.0 : Quel profil ? Quel outil ? Quelle pratique ?


« Aujourd'hui, l'internet des objets en gestation est en train de faire disparaître, couche par couche, les enclosures qui ont rendu la vie privée sacro-sainte et ont fait d'elle un droit jugé tout aussi important que le droit à la vie, à la liberté et à la poursuite du bonheur », soutient Monsieur Ndiaye. Pour lui le maître mot de la jeune génération est transparence, son mode opératoire et expression personnelle se déploie dans la coproduction entre pairs au sein des réseaux sociaux. C'est pourquoi, les enseignants doivent s'adapter impérativement.


Enfin une autre session sur le cloud à l'école animée par Mountaga Cissé du réseau des blogueurs a permis aux enseignants de comprendre comment stocker des données sur internet. « L'objectif de cette session est de donner aux enseignants un ensemble d'outils qui leur permettront de stocker tout type de document sur les cloud et pouvoir le partager rapidement et en toute sécurité. Les applications sur le cloud vont faciliter grandement le travail collaboratif entre enseignants mais aussi entre enseignants, élèves et parents » , explique le Blogueur et Enseignant au CESTI.


Le réseau des blogueurs du Sénégal compte perpétrer cette série de formation tous les deux mois. L'objectif premier est de décentraliser le FETIC dans les autres régions du Sénégal. Une volonté qui se fera avec l'aide et le soutien des partenaires et autorités comme le souligne Souleymane D Faye, informaticien et formateur à l'IEF de Gossas/Ministère de l'éducation. Pour lui, le réseau des blogueurs doit être appuyé et aidé par les autorités car le FETIC est une très bonne initiative qui permet aux enseignants de se perfectionner aux outils informatiques qu'ils peuvent intégrer dans leur enseignement grâce aux nombreuses ressources et potentialités offertes et gratuites.


(Source : Social Net Link, 21 février 2015)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1zWIATh

Réactions :