lundi 16 février 2015

Avec Bouquet Pass Santé, Moussa Traoré facilite pour la diaspora la prise en charge médicale de leurs proches



Le projet Bouquet Pass Santé de la société dakaroise Passcourses.com a remporté le 3e prix du Prix Orange de l'entrepreneur social en Afrique 2014. Faites la connaissance de Moussa Traoré, porteur du projet.


1. Comment êtes-vous devenu un ‘serial entrepreneur' ?


Je suis un « entrepreneur native », ma formation initiale de physicien m'a enseigné l'observation, j'observe donc les problèmes de la société et j'essaie de concevoir des solutions digitales qui simplifient la vie numérique de mes concitoyens. Ma vision est fondée sur le principe de solidarité et d'utilité sociale par le digital.


2. Quel est votre diagnostic du système de santé au Sénégal en particulier et dans la région en général ?


Le plateau technique reste à consolider, l'essentiel de l'expertise des actes lourds est concentré dans les capitales un effort de maillage des zones reculées reste un enjeu structurel des pouvoirs publics. Une grande inégalité d'accès aux soins de santé existe, mais les pouvoirs publics ont travaillé sur la mise en œuvre de la CMU (Couverture Médicale Universelle) qui va résorber ces inégalités. Mais ce n'est pas ces constats que nous cherchions à améliorer, nos drivers projet peuvent se structurer en 3 points. 1) Transferts d'argent massifs vers l'Afrique et le coût du transfert reste encore élevé (jusqu'à 13% du montant envoyé). 2) 80% des transferts sont consommés (alimentaires), une famille au Sénégal ne dépense en moyenne que 4% de son budget pour la santé. 3) La Diaspora veut contrôler l'usage des fonds qui sont transférés. Mon objectif est, principalement, de relever l'allocation budgétaire pour la santé de nos concitoyens par la mise en place d'un système pratique, simple d'utilisation à un coût nul pour l'utilisateur puisque financé par les médecins eux même (on ne paye que les honoraires normalisés par l'ordre de la profession). L'autre avantage est que les dépenses en santé étant directement prises en charge par la diaspora, cela ne laisse plus d'autres choix aux proches que d'aller se faire consulter par un praticien.


3. Pouvez-vous décrire brièvement PassCourses.com et sa connexion avec PassDocteur.com ?


De partout dans le monde, en quelques clics sur www.passcourses.com je fais le ravitaillement alimentaire de mes proches au Sénégal, ils sont livrés à domicile dans les 24H.


Je peux également payer en ligne leurs factures d'électricité (SENELEC), d'eau (SDE) et frais de scolarité, je peux également acheter en ligne les constituants du gros œuvre pour mon projet immobilier, livré sur mon chantier. www.passdocteur.com était donc naturellement le maillon essentiel pour couvrir l'essentiel des besoins de transfert de la diaspora vers le Sénégal, c'était d'ailleurs une demande de nos clients PassCourses.com.


4. Si quelqu'un se sent malade, que peut lui apporter le Bouquet Pass Santé et comment doit-il procéder ?


De partout dans le monde, en quelques clics sur www.passdocteur.com, je prends rendez-vous avec un médecin pour mes proches au Sénégal (il y a 49 actes de soins et spécialités médicales référencés le site), je paie en ligne les honoraires, ma famille au Sénégal reçoit par SMS son code PassDocteur, le donneur d'ordre (payeur de la diaspora) reçoit le même code PassDocteur par mail et le médecin est également notifié de la prise de rendez-vous. La famille au Sénégal peut donc faire valoir le code PassDocteur lors de la consultation sans avoir à payer (ou encore chez un pharmacien du réseau pour l'achat de médicament).


5. Pensez-vous que le système Bouquet Pass Santé permet de satisfaire des besoins médicaux qui jusqu'ici ne l'étaient pas, soit pour des questions de budget, soit pour d'autres raisons pratiques (difficulté de trouver un médecin) ? Des médecins et patients qui ne se trouvaient pas avant se trouvent-ils maintenant, ou s'agit-il surtout d'un gain de temps pour prendre et organiser les rendez-vous ?


Notre approche est axée vers une canalisation de l'effort financier de la diaspora vers une « vraie » prise en charge sanitaire des leurs proches au Sénégal via une plateforme technique simple d'usage et intuitive. Bien souvent l'argent envoyé pour une prise en charge médicale est souvent arbitré par la famille en faveur d'autres postes de dépenses. Nous pensons également que le système va encourager une politique de prévention plutôt que le « tout curatif » systématique.


6. Comment votre projet intègre-t-il des APIs Orange ?


Je viens de rencontrer Monsieur Alioune Ndiaye le Directeur Général de la SONATEL, nous allons travailler à étoffer nos moyens de paiement en rajoutant Orange Money.


7. Où en est l'adoption du service au Sénégal et peut-être bientôt ailleurs ?


Nous avons signé des contrats de service avec quelques cabinets médicaux à Dakar, nous avons donc un réseau de 50 médecins sur Dakar, nous allons travailler avec la SONATEL pour bénéficier de leurs catalogues de médecins agréés dans les régions afin de densifier rapidement notre réseau de médecins. La plateforme a été rénovée pour rajouter la fonctionnalité de gestion, par un hôpital privé, d'un réseau de médecins en propre. Les débuts sont prometteurs.


8. Quels retours avez-vous eu du monde médical et cela vous a-t-il permis d'améliorer le service ?


Les prises de rendez-vous apparaissent sur l'interface d'administration dédiée mise à disposition du médecin, une surveillance accrue de l'équipe médicale des prises de rendez-vous était donc nécessaire. Nous avons rajouté d'autres canaux de notification de l'équipe médicale notamment par SMS et Email.


9. Quels types de partenaires recherchez-vous ?


Une offre de franchise existe dans notre catalogue, nous recherchons des partenaires intéressés de nous représenter dans la zone UEMOA.


10. Passmedecin.org est une plateforme de financement participatif de la prise en charge médicale gratuite de patients sénégalais. A quelle étape en est ce projet et quelles sont les prochaines étapes de son développement ?


La plateforme est conçue et fonctionne parfaitement. Nous recherchons des partenaires institutionnels ou privés pour faire la promotion du site et assurer son exploitation.


11. Vous misez sur la transparence, pourquoi ?


Vous avez raison, notre préoccupation centrale était basée sur la totale transparence pour non seulement mettre en confiance le donateur mais également prendre à témoin tout un chacun de la gestion qui est faite de leurs dons. Nous avions donc retenu les 6 points cardinaux ci-après : 1) Compteur de donation publique en ligne qui s'incrémente en temps réel à chaque don. 2) Compteur de suivi des dépenses publiques en ligne qui s'incrémente en temps réel à chaque ligne de dépense exécutée. 3) Un compte de Solde publique en ligne qui donne en temps réel la masse financière disponible dans les livres de PassMedecin.org 4) Un module de consultation et/ou téléchargement des pièces comptables et justificatifs de chaque ligne de dépenses exécutés (devis, facture, bilan comptable etc..). 5) Un module d'historique qui fournit nommément les personnes ayant donné, le montant donné, le pays de résidence indiquée par Facebook ou Twitter ou lors de l'inscription ainsi que la date du don. 6) Il est également possible pour un donateur de publier son acte de don sur son Facebook ou Twitter pour susciter l'adhésion virale.


12. Vous êtes un des gagnants du Prix Orange de l'entrepreneur social en Afrique. Un conseil pour les candidats du concours 2015 ?


La base : suivre scrupuleusement les différents chapitres proposés dans les termes de références du concours, le faire dans la clarté et la concision. Le petit plus indispensable : démontrer que votre projet n'est pas juste une idée dans les cartons, mais un projet avec un vrai travail de fond déjà réalisé (prototype réalisé, contrat signé etc.), schématiser la chaîne de valeur de votre projet et essayer d'avoir un modèle économique le plus inédit possible ! et bien entendu, les examinateurs ne doivent pas avoir de doute sur la qualité de votre équipe projet pour faire aboutir votre projet. Bonne Chance !


J'en profite, pour encore, pour remercier et féliciter Orange pour ses actions en faveur des entrepreneurs sociaux !


Merci !


(Source : Star Africa, 16 février 2015)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1FjI21G

Réactions :