vendredi 13 février 2015

Atelier Musica 2.0 : Les technologies au service de la musique sénégalaise



L'atelier Musica 2.0 qui s'inscrit dans le cadre du programme ACERCA, a pour thème : « Les TIC au service des professionnels de l'industrie de la musique au Sénégal, édition 2015 ». Rendu possible grâce à la collaboration de la Direction de la coopération culturelle et la promotion de l'Agence espagnole pour la Coopération internationale (AECID) au développement avec la Fondation internationale et pour Ibéro-Amérique d'administrations publiques (FIAAPP) et l'Ambassade d'Espagne au Sénégal et Trias Culture, l'atelier va se dérouler du 9 février au 28 mars et sera inauguré cet après-midi à partir de 16 heures au siège du PME Afrique.


L'objectif de l'atelier Musica 2.0, à travers des modules de formations, est de fournir un appui technique aux professionnels de l'industrie de la musique sénégalaise en matière de formation et gestion entrepreneuriale. Cela pour contribuer au renouvellement des savoir-faire dans le domaine musical pour mieux restructurer le secteur et disposer d'un meilleur accès à l'information et aux réseaux socioprofessionnels à partir des technologies.


Les modules de formation, pendant deux mois, seront structurés autour des thèmes sur les applications des TIC dans les tâches et métiers de la production, sur le monde « Libre » avec une communauté open source et les logiciels. Ils vont porter sur l'enregistrement musical à l'ère du numérique ; la communication avec la conception d'une stratégie de communication, la création des supports de communication et la mise en place des ateliers d'édition vidéo, d'infographie et de web designer ; le business modèle ; les outils de promotion et de diffusion et enfin la musique en live.


L'atelier Musica 2.0-2015 du 9 février au 28 mars sera abrité par le Studio d'enregistrement « Djidjack Music » de l'artiste musicien Jean-Pierre Senghor Emily, le Programme PME-Afrique et le Campus numérique de l'Agence universitaire de la francophonie.


(Source : Social Net Link, 9 février 2015)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1vrjwCV

Réactions :