lundi 9 février 2015

ARTP : En conflit ouvert avec le DG Abdou Karim : Le collège dénonce la Sall gestion



L'Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) fonctionne actuellement sans budget. Celui présenté par le Dg Abdou Karim Sall a été rejeté par le Collège de régulation, l'institution suprême. Ce qui n'est que la suite logique d'un conflit qui a abouti par la dénonciation du Dg par le Collège auprès de Macky Sall.


Le directeur général de l'Artp, M. Abdou Karim Sall, n'en a pas encore fini avec les « affaires ». La tempête soulevée par la prolongation de la période d'expérimentation de la 4G ne s'est pas encore calmée que le Collège de l'Autorité de régulation des télécommunications et des postes a refusé de voter le budget de l'année qui commence. Ce qui a créé une situation difficile pour le régulateur des télécoms, et montre l'acuité de la crise qui affecte les relations entre les deux institutions dirigeantes, le Collège, qui fait office de Conseil d'administration, et le directeur général.


Depuis un bon moment déjà, le Collège n'a eu de cesse de dénoncer la gestion et le comportement du Dg Abdou Karim Sall. Les choses en sont arrivées au point où le président du Collège, M. Abou Abel Thiam, et le Dg, Sall, s'adressent à peine la parole et ce, juste dans le cadre de leurs fonctions. La révélation par Le Quotidien de la dérive faite par le Dg de l'Artp, sous l'impulsion du Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dion­ne sur la 4G, n'a pas aidé à améliorer les rapports, bien au contraire. Il s'agissait, on s'en rappelle, de l'injonction donnée par le chef du gouvernement au Dg de l'Artp de prolonger pour trois mois, et à titre gracieux, la période d'expérimentation de la 4G pour les trois opérateurs de téléphone du Sénégal, Orange, Tigo et Expresso, en attendant que l'Artp ait soumis à l'Etat les propositions de prix de cession de la licence 4G à ces opérateurs. Une décision et une action révélées par Le Quotidien, et dénoncées par tout le monde, aussi bien au sein de l'institution qu'en dehors.


A la suite de quoi, les sept membres du Collège ont signé une lettre commune pour dénoncer auprès du président de la République les agissements du Dg. Finalement, Macky Sall a fini par décider de se saisir du dossier, et a convoqué tous les protagonistes au Palais le mercredi dernier, après le Conseil des ministres. MM. Thiam, Sall, et leurs proches collaborateurs étaient présents, ainsi que le Pre­mier ministre Dionne, et le ministre chargé des Télécom­muni­cations.


Malheureusement, au dernier moment, la rencontre a été reportée à l'initiative du chef de l'Etat, qui devait voyager dans la journée. Néanmoins, on peut croire, au vu du rejet du budget de l'institution de régulation, et du risque de blocage que cela fait peser sur ses activités, que le Président Macky Sall va activer sa médiation, et trouver rapidement une réponse qui permette à l'Artp de fonctionner dans l'harmonie, sinon des cœurs, du moins de ses services.


(Source : Le Quotidien, 9 février 2015)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1vACSv8

Réactions :