jeudi 12 février 2015

Après la cyberattaque contre l'ADIE : L'Etat veut sécuriser ses données



Echaudé par l'attaque du groupe informel de pirates, Anonymous, qui a « hacké » le site de l'Agence de l'informatique de l'Etat (Adie), le gouvernement essaie de protéger davantage son système d'informations pour se mettre à l'abri.


Macky Sall tire les leçons du passé : Face à la montée du terrorisme, de la cybercriminalité, de la concurrence économique à outrance, le président de la République invite le gouvernement à prendre les mesures appropriées pour renforcer davantage la sécurité des personnes, des biens, et celle du patrimoine matériel et immatériel de l'Etat. Il a fait cette recommandation alors qu'il abordait le point de sa communication axé sur l'importance de la sécurité dans le processus de développement économique et social, dans le contexte actuel où les attaques criminelles se déploient aussi sur la toile. « A ce titre, il a demandé au gouvernement d'assurer une plus grande sécurité des systèmes d'informations et des bases de données de l'Etat, tout en veillant à instaurer au sein des institutions de l'Etat une véritable culture de la protection des informations », soutient le communiqué du Conseil des ministres.


Cette sortie de Macky Sall intervient après que l‘Agence de l'informatique de l'Etat (Adie) a subi une série d'attaques sur son site web le 18 janvier 2015. Alors qu'à cette période, plus de 20 mille sites web ont été touchés en quatre jours à travers le monde après les attentats de Charlie Hebdo. Le groupe informel de pirates, Anonymous, qui a lancé une chasse à ceux qui font l'apologie du djihad en ligne, avait attaqué le site de l'Adie pour reprocher au Sénégal d'avoir interdit la vente du numéro des survivants de Charlie Hebdo et du journal français Libération qui a reproduit la Une du magazine satirique.


Bocar Sakho


(Source : Le Quotidien, 12 février 2015)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1EdPRSy

Réactions :