lundi 23 février 2015

[Abidjan] Ma rencontre avec une imprimante 3D

Ce mercredi 18 février à la salle Abissa de l'hôtel pullman Abidjan , j'ai assisté au lancement de ce que cette entreprise français, Hermès technology appelle la première imprimante 3D à moins de 1000 euros soit environ 700.000Fcfa
Cette imprimante s'appelle MostFun: elle est capable tout comme une imprimante 3D professionnelle de solidifier les filaments à chaud avec un système de brossage ultra rapide.
A travers une présentation, l'intervenant a expliqué de long en large le fonctionnement de cette imprimante qui doit être utilisée avec des logiciels de CAO (conception assistée par ordinateur) tels que Sketchup ou Blender. Mais si vous n'avez pas envie d'apprendre à utiliser ces logiciels, vous pouvez trouver des modèles gratuits ou payant sur Google et qui vous permettront de lancer votre première impression 3D sans connaissance en design. 


Bon, c'est bien de pouvoir imprimer en 3D...Mais avant tout il faut de la matière ! Et le matériau utilisé est constitué de rouleaux de filaments de différentes couleurs.
En moyenne le poids d'un rouleau est d'environ 1kgs.
J'étais vraiment excitée après la conférence de presse car j'ai pu enfin toucher ma première imprimante 3D et également manipuler sous toutes les coutures les objets (plastiques mous ou solide ou encore en aluminium) réalisés par cette machine : des voitures miniatures, des étuis flexibles de Smartphones, des bijoux, etc
Je m'imagine de nombreux usages domestiques surtout pour moi qui suis une femme :
- une envie de changer ? Bah je confectionnerai moi-même mes propres assiettes'
- une pièce du vélo de mon fils est défectueuse ? Bah j'en créerai une autre. Bye bye M. Le dépanneur
- on sort ce soir ? Bah je me confectionne '' rapido presto '' mon bijou unique
- etc
Je sais désormais que je veux une imprimante 3D comme cadeau de Noël.
Et vous pourriez vous avoir besoin d'une imprimante 3D pour résoudre vos problèmes domestiques ?

Réactions :