vendredi 23 janvier 2015

La transformation digitale au cœur de l'émergence économique du Sénégal



Ce 22 janvier à Dakar, est organisée la 5e édition de l'IT Forum Sénégal. Une rencontre qui coïncide avec le lancement du Plan Sénégal Emergent (PSE), dont les initiateurs ont posé la problématique de la transformation numérique comme vecteur pour l'émergence économique. Le magazine CIO Mag, en collaboration avec le Club DSI du Sénégal, veut créer des espaces de dialogue afin de participer au processus de la transformation digitale au Sénégal et en Afrique.


Pour cette 5e édition du IT Forum Sénégal, CIO-Mag, en partenariat avec le Club DSI Sénégal (Directeurs de Système d'Information), a choisi le thème sur : « la transformation digitale, un gisement de croissance et de compétitivité pour le Sénégal ». L'initiative de CIO-MAG, qui est un support d'information et de veille technologique au service des DSI et des principaux décideurs du secteur IT, c'est la transformation digitale en Afrique. « Notre ambition est d'étudier la problématique de la transformation numérique pour l'émergence économique au Sénégal parce que cette édition coïncide avec le lancement du Plan Sénégal Emergent (PSE). Le phénomène digital, qui est devenu un enjeu incontournable, envahit la société et l'économie à un rythme accéléré », fait savoir Mouhamadou Diallo, Directeur de la publication de CIO-Mag.


Diallo précise que ce forum est devenu un cadre privilégié d'échanges et de partage sur l'actualité du secteur IT car le numérique est devenu incontournable. Il apparait, de plus en plus, comme un bien de consommation courante qui impacte tous les secteurs d'activités. Selon M. Diallo, CIO-Mag est avant tout un bimestriel d'information, placé sous le signe de l'innovation et du partage des usages en vue de promouvoir le développement des systèmes d'information comme facteur de performance au service des entreprises. « Considéré comme le prolongement naturel des réseaux des DSI africains, CIO Mag s'efforce de donner la vision la plus objective de l'évolution des technologies, des projets et des métiers de l'informatique. En tant qu'outil de veille technologique, CIO Mag tente d'apporter, à ses lecteurs, tous les outils nécessaires afin de mieux comprendre les phénomènes pour mieux les maîtriser », déclare-t-il. Il a indiqué que l'objectif du Club des Directeurs de Système d'information du Sénégal est de participer pleinement au développement des TIC au Sénégal.


Aussi, avec l'arrivée prochaine de la Télévision Numérique Terrestre (TNT) en Afrique, les canaux numériques vont se démultiplier pour des usages encore plus ouverts. Ce qui induit, de façon indéniable, à un total bouleversement dans les modèles opérationnels, des modèles économiques avec des impacts importants sur toute la chaîne de valeur. « Le digital se présente comme un gisement de simplification et d'automatisation des processus et des interactions. Aussi, le numérique offre une large possibilité d'importantes réductions des coûts et de démocratisation des accès. Un puissant catalyseur pour accélérer et promouvoir toute la chaine de valeur en vue d'atteindre les objectifs de développement », soutient le promoteur du IT Forum.


Il faut dire que les objectifs convergents de CIO Mag et du Club DSI Sénégal sont de faire émerger des projets technologiques, créer des espaces de dialogue et de participer à la transformation digitale du pays. A ce titre, les initiateurs du IT Forum ont demandé aux décideurs politiques d'intégrer la formation dans les sciences et techniques dans les programmes éducatifs.


Venu présider la cérémonie d'ouverture, M. Yaya Abdoul Kane, ministre des Postes et des Télécommunications, a soutenu que le thème du IT Forum 2015 constitue un pilier de la Stratégie nationale de développement numérique, un secteur catalyseur pour toutes les autres activités économiques. « Comme vous le devinez aisément, l'action de mon département ministériel s'inscrit dans le cadre de référence de PSE et aussi dans un contexte où toute la communauté régionale et internationale s'est engagée à soutenir la transformation socio-économique de l'Afrique grâce à l'utilisation intelligente des TIC », renseigne le ministre.


Le leadership du Sénégal en la matière


Il poursuit son argumentaire en soulignant que « le Sénégal assure le leadership sur les thèmes relatifs à l'accès au haut débit et à l'économie verte qui vise à tirer parti des TIC dans la gestion environnementale et la conservation, mais également à assurer la réduction des déchets électroniques et à permettre la génération efficace de l'énergie, de la consommation et de la distribution ». Il a précisé qu'au Sénégal, l'importance du numérique pour le développement est désormais établie et l'ambition du gouvernement est d'exploiter les opportunités offertes pour accélérer la transformation des autres secteurs économiques et sociaux.


Pour cette 5e édition du IT Forum, d'importants points ont été débattus. Comme la question du très haut débit (fixe et mobile) comme condition capitale de la transition numérique avec des points de vue pluriels et contrastés des acteurs de l'écosystème. Un autre panel a discuté sur les enjeux de la cyberadministration et la modernisation de l'Etat avec comme focal, le rôle de l'ADIE (Agence de l'Informatique de l'Etat) et les services de l'Etat. Le patron de l'ADIE, Cheikh Bakhoum ayant été très attendu, notamment sur le récent piratage du site web de l'ADIE. Une table ronde a réuni décideurs et acteurs de terrain sur les enjeux d'une future ville numérique comme Diamniadio dans la stratégie nationale sur le numérique dans le cadre du Plan Sénégal Emergent (PSE). Enfin, le débat a été posé sur la modernisation des procédures du commerce extérieur et son impact sur le Doing Business…


A côté de ces séances plénières, des ateliers thématiques sur des sujets pointus et factuels ont mobilisé les participants qui ont ainsi partagé leurs expériences afin que les uns et les autres puissent en tirer profit.


Souleymane Ndiaye


(Source : Réussir Business, 23 janvier 2015)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1uCxVS0

Réactions :