jeudi 22 janvier 2015

L'opérateur MainOne étend réseau en Afrique de l'ouest



Le principal fournisseur nigérian de services de télécommunication et de solutions réseau innovants destinés aux entreprises d'Afrique de l'Ouest vient de lancer un nouveau centre de données de niveau III de pointe à Lekki au Nigeria, afin de répondre à la demande croissante de services de colocation, de services informatique en nuage et de reprise après sinistre en Afrique de l'Ouest. MainOne a en outre annoncé que le site, spécialement conçu à cet effet conformément aux normes internationales TIA 942, sera géré dans le cadre d'une nouvelle filiale à l'enseigne MDX-i.


Le centre de données de niveau III de MDX-i à Lekki est le premier de nombreux centres de données prévus par l'entreprise au Nigeria. Il s'agit d'un investissement de 7 milliards de nairas d'une capacité de 600 baies. Pour MainOne, il s'agit de renforcer l'engagement de l'entreprise en faveur de la croissance et de l'impact de l'écosystème Internet par la fourniture d'infrastructures de grande qualité au profit des entreprises et des gouvernements d'Afrique de l'Ouest.


« Nous sommes ravis de pouvoir inaugurer le centre de données le plus vaste et le mieux connecté de toute l'Afrique de l'Ouest », a déclaré Funke Opeke, PDG de MainOne. « Cela réaffirme notre aptitude à répondre aux besoins des entreprises en services de connectivité et de centres de données fiables, dans un contexte économique mondial dynamique et en perpétuel mouvement. »


De leurs côtés, les autorités du pays ont indiqué que l'ouverture du site du centre de données MDX-I était une réalisation remarquable, venant compléter les initiatives requises pour poursuivre la mise en œuvre du plan national pour le haut débit au Nigeria.


Le centre de données fournira aux entreprises des services de colocation, des services en nuage et des services gérés de premier ordre. Les premiers clients pourront profiter de ces services à partir de la semaine prochaine.


(Source : Afrique Inside, 21 janvier 2015)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1t2u53r

Réactions :