lundi 15 décembre 2014

Trophée challenge de la monétique : 5 banques de l'UEMOA primées



UBA Sénégal, la Caisse d'Epargne de Côte d'Ivoire, la Banque malienne de solidarité, la Banque Atlantique de Côte d'Ivoire et la Société générale des banques du Sénégal sont les 5 banques qui ont été primées, hier, avec le challenge de la monétique.


Pour les trophées du challenge de la performance monétique, 5 banques : UBA Sénégal, la Caisse d'Epargne de Côte d'Ivoire, la Banque Malienne de Solidarité, la Banque Atlantique de Côte d'Ivoire et la Société générale des banques du Sénégal, ont été choisies parmi un groupe de 10 banques, hier à Dakar. Ces banques ont présenté des projets de carte monétique qui favorise l'inclusion financière dans leurs pays respectifs.


Selon les membres du jury, ces 5 projets sont ‘'réalistes et réalisables'' et sont ‘'d'égale valeur en terme de faisabilité''. Ainsi, GIM-UEMOA et Mastercard Afrique vont accompagner ces 5 banques dans la réalisation des projets, dès le 1er trimestre de l'année 2015. Par ailleurs, UBA Sénégal qui a été parmi les premiers sélectionnés a présenté son projet avec les ASP (agents de sécurité de proximité). La Banque malienne de l'investissement a vendu au jury sa ‘'carte voyage''.


Cette carte prépayée a pour principales cibles la diaspora, les étudiants qui sont dans les plus grandes universités d'Europe ou du Moyen Orient, ainsi que les commerçants maliens qui font la navette dans les pays de la sous-région. Les autres 5 banques, dont les projets n'ont pas été retenus, ont malgré tout bénéficié d'un appui d'un million de FCFA chacun, du Groupement Interbancaire Monétique de l'UEMOA.


Toujours, lors de cette rencontre, les meilleures banques de la monétique interbancaire de l'UEMOA ont été primées. Les banques ivoiriennes se sont le plus illustrées, en remportant la quasi-totalité des prix. Le 1er prix transaction et retrait interbancaire a été donné à la Banque nationale d'investissement de Côte d'Ivoire. Dans cette catégorie, d'autres banques ivoiriennes, notamment, la Banque nationale de Côte d'Ivoire, la Caisse nationale d'Epargne d'Abidjan ou la Banque de l'habitat de Côte d'Ivoire ont été primées. Toutefois, le 1er prix des placements de terminaux de paiement électronique a été remporté par Ecobank Sénégal.


En outre, ces distinctions montrent que le sous-secteur de la monétique évolue dans la zone UEMOA. Néanmoins, des défis restent encore à relever. L'un de ces défis est, d'après le président de la Banque nationale de développement agricole du Mali, ‘'l'inclusion financière''. ‘'Le taux de bancarisation, poursuit Moussa Alassane Diallo, reste encore très faible, avec seulement 12%, là où les autres pays sont déjà à 60%. La question liée à la mobilisation de l'épargne doit aussi être réglée par nos pays'', conseille-t-il.


‘'La masse financière en circulation dans nos pays, si on l'évalue, on a les moyens de financer nos économies. L'intégration économique dans l'Union doit aussi être une réalité. Et la monétique, ajoute-t-il, doit être le garant de cette intégration.''


Aliou Ngamby Ndiaye


(Source : Enquêtehttp://ift.tt/LP2aQJ, 15 décembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1wyfcV5

Réactions :