samedi 6 décembre 2014

Téléphonie fixe au Sénégal : Sonatel confirme sa suprématie, Expresso en forte régression



Le marché de la téléphonie fixe au Sénégal n'est occupé que par deux opérateurs : Sonatel, opérateur historique et Expresso qui est le dernier à s'installer dans le pays. Le dernier rapport de l'Observatoire de la téléphonie fixe de l'Artp montre que ce secteur est en constante baisse depuis septembre 2013. Le nombre de lignes fixes dans le pays est passé de plus de 350 000 environ en septembre 2013 un peu plus de 315 000 au 30 septembre 2014. Cette nette régression s'explique par la baisse assez remarquable des abonnés d'Expresso qui manifestement est en entrain de perdre sa place sur ce marché.


En effet, Expresso est passé de 15% des parts de marché en 2013 à 9% en septembre 2014. Si cette évolution n'est pas freinée, l'opérateur pourrait bientôt disparaître de ce terrain. Au même moment, le premier opérateur de téléphonie du pays ne cesse d'asseoir sa position de leader dans ce secteur, passant de 84% à plus de 90% de part de marché.


Cependant, malgré cette montée en puissance de la Sonatel, il n'en demeure pas moins que le taux de pénétration du fixe est en stagnation depuis plus d'un an. Ceci s'explique par la prédominance de la téléphonie mobile sur le fixe, même dans certaines entreprises qui utilisent de plus en plus le téléphone portable pour communiquer.


Concernant la répartition des parcs de lignes fixes, le rapport révèle que ce sont les groupes résidentiels et professionnels qui occupent la quasi-totalité des lignes. Les lignes publiques ne représentent que 0,4%.


(Source : Social Net Link, 5 décembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1s5f8YP

Réactions :