vendredi 26 décembre 2014

Rentrée académique : L'UVS présentée aux nouveaux étudiants



L'Université virtuelle du Sénégal (Uvs) a organisé, hier, une séance d'information et d'orientation pour ses étudiants. Ces derniers ont eu droit à toutes les explications sur le statut, l'organisation, le mode fonctionnement de l'Uvs, le déroulement des cours et des évaluations.


Les nouveaux étudiants inscrits à l'Université virtuelle du Sénégal (Uvs) ont eu droit, hier, à une séance d'information et d'orientation. Pendant presque deux tours d'horloge, les responsables de l'Uvs ont expliqué les raisons de la création de l'institution, son statut, les filières qui y sont dispensées, l'organisation des enseignements et des évaluations. Selon Omar Mbodji, directeur de la formation de l'Uvs, le gouvernement, constatant le développement des technologies de l'information et de la communication, a décidé de les mettre au cœur de l'enseignement supérieur. C'est dans ce cadre que fut créée l'Uvs qui utilise les Tic. Il a rappelé que cette structure est une université publique de plein exercice et jouit du même statut que les autres établissements universitaires publics comme l'Ucad, l'Ugb, etc. « L'Uvs est qualifiée de virtuelle tout simplement parce que les modalités de livraison des cours ainsi que les interactions entre étudiants et enseignants font appel aux nouvelles technologies, en particulier à des techniques liées au virtuel et à Internet », a expliqué M. Mbodji face à un public composé en majorité d'étudiants et de parents d'élèves.


Se voulant plus précis, il a expliqué que les enseignants et les étudiants ne sont pas virtuels, tout comme les enseignements et les évaluations, ajoutant que toutes les formations proposées par l'Uvs seront déroulées conformément au principe du système Lmd. Les enseignements, a renchéri Omar Mbodji, se dérouleront en présentiel dans les Espaces numériques ouverts (Eno) ou dans tout autre lieu ou espace, ou encore en distance, à travers la plateforme pédagogique de l'Uvs. A l'en croire, actuellement, 12 Eno ont été créés. Il a souligné que l'ambition du gouvernement est de créer dans chaque département un Eno. « Le démarrage des cours est prévu le 19 janvier prochain. Cette année, on ne connaitra pas les mêmes problèmes puisque les ordinateurs ont déjà été réservés », a tenté de rassurer le directeur de la formation aux 5.000 étudiants qui ont été orientés, cette année, à l'Uvs.


Awa Doucouré, chargée de la coopération et tutrice à l'Uvs, a indiqué aux étudiants le contenu de la plateforme de formation. « A l'Uvs, l'étudiant est suivi par toute une équipe (enseignant, tuteur). Il y a un réel suivi. En temps réel, nous pouvons savoir ce que fait chaque étudiant », a-t-elle affirmé. « Au début, c'était difficile. Maintenant, ça va. J'ai effectué toutes les formalités d'inscription et j'attends le démarrage des cours », a confié Mbissane Sembène, étudiant en première année à l'Uvs. Il s'est félicité des explications données par les responsables de cette université.


Aliou Kandé


(Source : Le Soleil, 23 décembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1CWposJ

Réactions :