mercredi 3 décembre 2014

Pédagogie et bon-sens, les grands oubliés des bâtiments intelligents



Face au nombre croissant de smart-buildings, une chercheuse américaine souligne un problème dans la conception même de ces bâtiments : l’humain et la pédagogie sont laissés de côté.




Alors qu’elle était étudiante à la Washigton State University, Julia Day s’était rendue dans un bâtiment intelligent supposé économiser les énergies. À sa grande surprise, les stores étaient abaissés et les lumières allumées en plein jour alors que l’immeuble avait été conçu pour valoriser la lumière naturelle.





lire la suite






from L'Atelier: Disruptive innovation http://ift.tt/11Us90i

via IFTTT

Réactions :