mercredi 17 décembre 2014

Parc de technologie numérique de Diamniadio : L'Etat à la BAD débloquent 60 milliards



60 milliards de F Cfa sont nécessaires pour la mise en place du parc numérique de Diamniadio, a annoncé hier, mardi 16 décembre, le ministre des postes et des télécommunications Yaya Abdoul Kane qui présidait l'atelier de restitution de l'étude de faisabilité de la ville numérique au Sénégal. Le financement du projet est assuré par la Banque africaine de développement (Bad) pour un montant de 50 milliards, la somme de 10 milliards restante sera complétée par l'Etat du Sénégal.


A travers ce projet, première phase du concept des villes numériques, il est attendu la création d'une plateforme avec des infrastructures et services qui incluent des immeubles de bureaux, des infrastructures, des guichets uniques et des quartiers résidentiels. La durée du projet est de 5 ans et le démarrage des travaux est attendu en 2016. Le parc des technologies numériques sera aménagé sur un site de 25 hectares.


L'objectif du projet des villes numériques est de faire du Sénégal un hub régional pour attirer les investisseurs privés mais également renforcer la compétitivité des villes sénégalaises et de faire du Sénégal un des premiers pays de la sous région et parmi les 5 grandes destinations numériques de l'Afrique après, l'Afrique du Sud, l'Egypte et l'Ile Maurice. rappelle le ministre des postes et des télécommunications.


Après Diamniadio, le projet sera étendu à Diass et Sébikotane mais se projette à long terme, d'atteindre les villes de St-Louis et de Ziguinchor.


Fatou Ndiaye


(Source : Sud Quotidien, 17 décembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1wZaLpI

Réactions :