lundi 8 décembre 2014

Millicom fait les yeux doux à la Côte d'ivoire



Millicom International Cellular (MIC), l'un des géants européens de la technologie et des médias, voudrait s'investir plus sérieusement en Côte-d'Ivoire.


Cette annonce a été faite au terme de la réunion ayant eu lieu au début de cette semaine à Abidjan entre Cristina Stenbeck de Millicom, et le Premier ministre ivoirien, Daniel Kablan Duncan.


Créée en 1990 au Luxembourg, MIC possède des bureaux en Europe et aux États-Unis et des opérations commerciales en Afrique et en Amérique latine dans des secteurs divers (téléphonie mobile, développement d'applications web, services financiers et Internet).


L'organisation est connue pour sa présence dans plus de 10 pays africains avec Tigo, l'opérateur de téléphonie mobile dont les marchés principaux sont le Tchad, la République démocratique du Congo, le Sénégal, la Tanzanie, le Ghana et l'Ile Maurice et est présente dans le pays grâce à ses parts dans des Startups comme Jumia ou Carmudi.


L'année passée, des rumeurs laissaient déjà croire que le géant européen pourrait racheter l'opérateur de téléphonie Comium qui connait une baisse constante de son parc d'abonnés. En effet, d'après l'ARTCI (l'Agence de Régulation des télécommunications de Côte d'Ivoire), en 2013 Comium à connu une baisse de 43.5% de son parc d'abonnés allant de de 1.452.000 utilisateurs en 2012 (8% de part de marché) à 820 000 (4,23%) à la fin de l'année 2013.


(Source : Afrique ITnews, 8 décembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1zkIMPN

Réactions :