mercredi 31 décembre 2014

Du matériel informatique de l'ADL à 15 collectivités locales de Foundiougne



L'Agence de développement local (ADL) a offert du matériel informatique d'une valeur de 113 millions de francs CFA à 15 collectivités locales de Foundiougne, dans la région de Fatick (ouest), pour des formations à distance au profit des élus locaux.


Selon Lamine Sarr, son directeur chargé de l'appui aux acteurs et de la capitalisation, à terme, cette initiative vise à faciliter le dialogue des territoires, "acte majeur de l'acte 3 de la décentralisation", la dernière réforme territoriale visant à organiser le Sénégal en "territoires viables, compétitifs et porteurs de développement durable".


Cet équipement offert par l'ADL entre dans le cadre de son Programme d'amélioration de la gouvernance et du développement des territoires, a rappelé M. Sarr lors de la cérémonie de réception de ce lot de matériel.


"Il est destiné à la mise en place de classes numériques dans les collectivités pour permettre aux élus de bénéficier sur place de formations à distance", a précisé M. Sarr.


Selon lui, cet équipement devrait permettre de "faire des économies dans la formation des élus qui, en général, nécessite des ressources énormes sur le plan humain", matériel, financier, mais aussi en termes de temps, a-t-il ajouté.


Quinze collectivités locales sont concernées pour cette première phase qui donne la priorité à celles du pôle-test de la Casamance où le programme a été lancé.


"En dehors des collectivités du pôle Casamance, a-t-il poursuivi, les conseils départementaux de Kaffrine, Tambacounda ou encore de Foundiougne ont bénéficié de cet appui, de même que des communes", parmi lesquelles Ouakam, Bokidiawé, Dabia, Yeumbeul Nord et la ville de Pikine.


"Chacune de ces collectivités bénéficiaires a reçu en matériel informatique : 15 ordinateurs fixes, un ordinateur portable, un tableau blanc interactif, un écran de projection et du matériel de sonorisation, soit un appui d'une valeur de 7,5 millions de francs CFA", a-t-il indiqué.


L'ADL ne compte pas se limiter à ces 15 collectivités, a assuré M. Sarr. "Ce programme, a-t-il souligné, est destiné à l'ensemble des collectivités locales du Sénégal''.


''Nous allons chaque année équiper de nouvelles collectivités locales, et nous réfléchissions à un financement innovant pour accélérer l'équipement des autres", a-t-il indiqué.


(Source : APS, 31 décembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1BmmJXI

Réactions :