jeudi 18 décembre 2014

Du développement de l'outsourcing sur les activités de finance de marché au Sénégal



Le Think Tank IPODE revient sur les atouts du Sénégal dans le marché de l'outsourcing dans sa dernière note parue ce 18 Décembre. L'auteure, Madame J. Sarr explique dans un papier bien documenté l'intérêt pour notre pays de se positionner dans l'outsourcing des activités de finance de marché. Elle y explique avec pertinence comment le contexte réglementaire et économique conjugué à la réduction des volumes échangés sur les marchés financiers et à la stagnation des coûts fixes des grandes entreprises, sont des conditions favorables pour développer l'outsourcing au sein des grandes multinationales européennes. C'est ce marché qu'Ipode se propose de capter. Selon Mme Sarr cette réduction des volumes échangés sur les marchés financiers et la stagnation des coûts fixes ont conduit à un changement sans précédent dans la gestion des coûts et des revenus des multinationales, réduisant ainsi de manière significative leurs marges globales. Et elle explique que pour la viabilité de ces dernières, ces multinationales ont dû s'attaquer à une réduction drastique de leurs coûts, pouvant aller jusqu'à plus de 30%. Ainsi suite au papier de Mohamed Ly intitulé « L'Offshoring une piste sérieuse pour un marché de milliers d'emplois au Sénégal » où il a été détaillés avec précision les atouts du Sénégal pour une offre fiable afin d'engranger des parts de marché importantes dans la nouvelle carte de redistribution de l'offshoring mondial.


Madame J. Sarr invite à rajouter à l'offre d'offshoring que pourrait construire le Sénégal pour les multinationales qui voudraient externaliser leurs activités informatiques et de système d'information, le volet « finance de marché ». Pour se faire, elle précise ce que pourrait être l'offre directe d'outsourcing dans ce domaine et/ou l'offre indirecte via de grands cabinets comme Accenture ou Broadridge. Selon J. Sarr « Le développement de l'outsourcing sur les activités de finance de marché est une opportunité majeure que le Sénégal devrait saisir afin d'attirer plus d'investisseurs, et créer des emplois…. » ce qui est une conviction constante au sein du Think Tank Ipode.


(Source : Leral, 18 décembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1wnXzIT

Réactions :