mardi 16 décembre 2014

Chine : la parole du citoyen prise en compte sur les réseaux sociaux



L’idée reçue qui ferait des réseaux sociaux un levier démocratique commence à être vraie pour la Chine. Les trois auteurs se basent sur une étude de cas précise à propos des revendications liées à la qualité de l’air dans le pays.




L’idée est largement répandue selon laquelle les réseaux sociaux permettent d’exprimer une vox populi. Ils seraient un canal indispensable pour l’expression des opinions au point de jouer un rôle considérable dans les contestations. Toutefois, cela s’applique à des pays où la censure ne fait pas rage, comme cela peut être le cas en Chine.





lire la suite






from L'Atelier: Disruptive innovation http://ift.tt/1swZTYT

via IFTTT

Réactions :