mercredi 19 novembre 2014

Samsung compte sur l'Afrique pour sortir de sa « mauvaise passe »



Comme les choses vont vite dans le monde de la technologie. Il y a a peine 12 mois, le constructeur coréen Samsung était décrit comme le leader incontestable de la catégorie mobile et aujourd'hui certains vont jusqu'à dire que le futur des usines de Samsung est incertain. Non pas parce que Samsung ne domine plus le marché, mais plutôt parce que les bénéfices du groupe ont plongé de manière inquiétante !


Pour faire face à ces intempéries, outre la diminution du nombre des modèles de Smartphones qui arriveront dans les boutiques bleus, Samsung mise sur le continent africain. En effet, le groupe a décidé de construire une nouvel usine d'assemblage en Angola, dans l'objectif de booster les ventes sur le marché africain. Cette nouvelle usine en Afrique viendra rejoindre d'autres déjà établies au Nigeria, au Soudan, en Ethiopie et au Sénégal.


Samsung est actuellement l'un des plus grands fabricants de smartphones en Afrique, contrôlant environ 35 pour cent du marché, avec une croissance du chiffre d'affaires annuel de jusqu'à 60 pour cent au cours des dernières années. Cela rend la région un des marchés les plus rentables de Samsung.


Cependant, les prédictions récentes sont moins prometteuses : « L'Afrique a certainement ressenti les effets de la récession, comme le montre le ralentissement de la croissance », a déclaré George Ferreira, responsable de la zone Afrique chez Samsung.


Selon lui, la croissance du chiffre d'affaires du continent sera d'environ 10 pour cent, bien en-deçà des 60 pour cent habituels. Ferreirra a tenu à assurer que Samsung allait continuer à cibler la catégorie croissante des consommateurs du continent qui migrent vers les zones urbaines pour chercher de l'emploi.


(Source : Afrique ITnews, 19 novembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1BNQu8o

Réactions :