dimanche 9 novembre 2014

Projet campus wi-fi : L'Artp connecte l'Ucad au haut débit



La réception officielle des travaux de la première phase du projet « Campus wifi » de l'Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a eu lieu, hier, à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). L'objectif de ce programme étalé sur trois ans, pour un montant de 125 millions de FCfa, est de garantir un accès gratuit et de qualité à Internet à tous les locataires du campus.


Les travaux de la première phase du projet « Campus wifi » ont fait l'objet d'une réception, hier, à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad). Fruit d'une convention de partenariat entre l'Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) et le Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud), ce projet a pour objectif principal de couvrir de points d'accès à Internet le campus social de l'Ucad. Cela, pour un montant total 125 millions de FCfa d'ici les trois prochaines années. Il s'agira de fournir l'accès gratuit à Internet aux étudiants et aux visiteurs sur l'étendue du campus, d'étendre le réseau au campus pédagogique, de sécuriser et de mieux gérer la connexion à Internet. Mais également de permettre l'accès à la connexion à travers un système d'authentification en vue d'arriver à une gestion efficace.


Selon le directeur général de l'Artp, Abdou Karim Sall, l'initiative visée par les deux entités est de favoriser l'émergence de pôles d'excellence par la pratique d'exécution de programmes conjoints et l'appropriation, dans le campus, des technologies de l'information et de la communication pour promouvoir les activités de recherche des étudiants. « Ce projet important dont l'utilité publique n'est pas à démontrer mérite que vous preniez soin du matériel de connectivité déployé un peu partout à travers le campus. Je demeure convaincu qu'il aura un impact décisif dans l'avenir professionnel de la génération « Artp/Coud campus wifi », a-t-il laissé entendre, ajoutant que l'objectif est d'étendre ce programme sur l'ensemble des universités du Sénégal. Pour M. Sall, « cet ouvrage n'est que la première étape d'un processus plus ambitieux ». L'ambition est d'arriver à couvrir, d'ici la fin de 2015, la bibliothèque universitaire, les amphithéâtres, les salles de cours, les cafétéria. Et enfin, à long terme, l'université dans sa globalité pour permettre aux acteurs de bénéficier d'un accès gratuits à Internet. A en croire le directeur de l'Artp, le Sénégal, récemment réélu membre du conseil de l'Union internationale des télécommunications (Uit), s'est engagé à la réalisation de la « Vision connect 2020 » de cette même organisation. « Cette vision met l'accent sur le rôle des Tic en tant que moteur d'une croissance et d'un développement socio-économique écologiquement durables », a-t-il fait comprendre. A son avis, ce sont des objectifs qui cadrent « parfaitement » avec la vision du président de la République.


Le directeur du Coud, Cheikh Omar Anne, a indiqué que le « Campus wifi » va améliorer sensiblement le cadre de vie et de travail des locataires du campus. Il traduit, a-t-il ajouté, la volonté du chef de l'Etat de doter l'université des moyens modernes afin qu'elle puisse davantage jouer sa partition dans la construction de la société. « L'université doit rester un cadre d'excellence pour le pays, car c'est à ce niveau que l'on construit le Sénégal de demain », a relevé M. Anne.


Ibrahima Ba


(Source : Le Soleil, 7 novembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1w66D0v

Réactions :