dimanche 16 novembre 2014

Presse en ligne : le cumul du trafic fait 1 million 500 mille visiteurs par jour



Lors de l'ouverture du séminaire sur la régulation du secteur de la presse en ligne le Président de l'Association des professionnels de la presse en ligne Ibrahima Lissa Faye a indiqué que selon un recensement effectué récemment, le cumul des trafics quotidiens fait 1 million 500 mille visiteurs par jour pour la presse en ligne. « La Presse en ligne sénégalaise est aujourd'hui tellement en développement qu'elle cristallise l'attention de plus de la moitié de la population instruite » dira-t-il, avant d'ajouter que « selon un recensement effectué récemment, le cumul de nos trafics quotidiens fait 1 million 500 mille visiteurs par jour. Grâce à l'avancée des technologies, nous pouvons localiser tous ces visiteurs et avoir une idée sur leur profil »


Toutefois, martèlera t-il « nous ne pouvons passer sous silence aujourd'hui les manquements et dérives constatés en notre sein ». Pour les pallier, argue t'il nous travaillons depuis deux ans sur une Charte d'éthique et de déontologie dont son élaboration et sa mise en place se feront de manière participative et inclusive.


C'est tout le sens donné à l'Atelier dont l'objectif recherché dira t'il est de sortir avec des conclusions de haute facture, crédibles et surtout qui font foi devant les autorités étatiques. « C'est pourquoi, à travers cet Atelier, nous souhaitons instaurer une relation de confiance et de fiabilité entre nous et les autres pans de la société ». Ainsi dès la fin des travaux sur la régulation ajouteront le Président de l'Appel, nous allons embrayer avec les concertations sur le modèle économique. « Le groupe de travail, qui sera mis en place ici dans ce sens, va déblayer le terrain et fixer des orientations aux concertations ». Il devra, à cet effet, élaborer un planning avec un échéancier précis des différentes rencontres (planification - objectifs, résultats attendus, date, responsable d'exécution) pour l'élaboration d'un document de référence mais surtout mettre en place une stratégie de mise en œuvre efficace et efficiente.


(Source : Leral, 16 novembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1vfwtF4

Réactions :