mardi 25 novembre 2014

Menace de boycott du sommet de la Francophonie : La presse en ligne revient sur sa décision



Suite à la menace de boycott, l'Association des professionnels de la Presse en ligne (Appel) a décidé de couvrir le 15e Sommet de la Francophonie prévu à Dakar le 29 au 30 novembre prochain.


A la suite d'une rencontre avec les plus hautes autorités du pays, Ibrahima Lissa Faye et ses camarades ont décidé de surseoir à leur menace de boycotter le Sommet de la Francophonie, par patriotisme.


Il faut dire que leurs récriminations ont été entendues. Même s'ils ne sont pas totalement satisfaits des décisions prises dans ce sens.


En effet, pour réparer l'injustice, la délégation générale à la Francophonie a octroyé 20 millions FCfa à l'Appel. Seulement, les éditeurs de la presse en ligne ont tout bonnement décliné cette enveloppe mais ont pris l'engament de couvrir la manifestation pour l'intérêt du peuple sénégalais.


L'Association des professionnels de la presse en ligne (Appel) avait menacé de boycotter purement et simplement la manifestation pour protester contre la répartition inégale du budget de la publicité liée à ce sommet.


Pour rappel, le patron de D-Médias a eu la chance de mettre la main sur le jackpot de 200 millions FCfa ou presque en direction de la Com' de l'évènement. Toutefois, selon toujours l'Appel, ce sont des miettes qui sont données aux sites, au moment où des médias de moindre envergure ont pu bénéficier de la cagnotte publicitaire des 200 millions FCfa.


(Source : Leral, 25 novembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/15pVOAD

Réactions :