jeudi 13 novembre 2014

Le CTIC veut réveiller les Startups de la ville de Thiès



Après ses éditions de Saint-Louis, Ziguinchor et Dakar , l'incubateur CTIC Dakar a relancé la sixième édition du Tekki 48, qui se déplaçait à Thiès pour la première fois.


C'était un weekend de créativité, de travail intense, mais aussi d'échanges et de franche rigolade. Les différentes équipes de la sixième édition du Tékki 48 à Thiès ont eu à présenter, dimanche soir, leurs projets respectifs devant les membres du jury et une foule d'environ 100 personnes., 5 bonnes minutes de présentation ont suffi pour départager les 10 projets en lice. C'est ainsi qu'après mûre réflexion, le jury a sélectionné les trois meilleures idées et produits présentés.


Le CTIC a offert 500 000 FCFA et une tablette au projet gagnant, 300 000 FCFA au deuxième projet et 200 000 FCFA au troisième projet.


Les projets gagnants du Tekki 48 Thiès sont les suivants :


1er Prix : Meditec qui est une plateforme qui permet d'informatiser les dossiers médicaux, la gestion du personnel et du matériel médical dans les hôpitaux.


2e Prix : BioTom qui est plateforme de vente en ligne de tomates bio (concentrées), en partenariat avec un GIE qui va assurer la production et la transformation.


3eme Prix : Samatool qui est une application mobile destinée aux exploitations agricoles.


Approchée par la rédaction d'Afrique IT News, la directrice du centre d'incubation, Mme Regina MBODJ, a tenu à souligner que : »Chaque Tékki48 est différent, mais on retrouve toujours le même enthousiasme auprès des étudiants. Thiès est une région où les universités et écoles supérieures jouent un grand rôle. Lors de cette édition du Tekki, nous avons eu beaucoup de projets « agro » ce qui montre l'intérêt grandissant d'utiliser les TIC pour développer l'agriculture.«


« La Fondation des Incubateurs du Sénégal (FICTIS) avait mené une étude d'opportunité et de faisabilité pour la mise en place d'un incubateur à Thiès. Cet événement a permis de jauger le potentiel entrepreneurial de la région. La présence du partenaire particulièrement dynamique qu'est la CCIA (Chambre de Commerce d'Industrie et d'Agriculture) de Thiès rend les choses beaucoup plus simples. » a-t-elle ajouté.


(Source : Afrique ITnews, 11 novembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1xBe4kw

Réactions :