dimanche 9 novembre 2014

L'économiste Abdoulaye Seck distingué pour une réflexion sur le rapport technologie/croissance économique



L'économiste Abdoulaye Seck, professeur à l'Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar, a été désigné co-lauréat du "Prix de la meilleure communication", une distinction décernée par les organisateurs de la neuvième édition de la Conférence économique africaine (AEC), a-t-on appris dimanche auprès de son entourage.


Les travaux de l'AEC se sont déroulés du 1er au 3 novembre, à Addis-Abeba (Ethiopie), à l'initiative du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (CEA).


Abdoulaye Seck est un professeur agrégé de sciences économiques. Il est enseignant à la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG) de l'UCAD.


Selon un communiqué reçu de son entourage, l'universitaire sénégalais a été récompensé pour "la qualité de la communication" qu'il a présentée lors de l'édition 2014 de l'AEC.


Cette conférence avait pour thème : "Savoir et innovation pour la transformation de l'Afrique".


Abdoulaye Seck est intervenu à un panel programmé au deuxième jour de la rencontre, sur le thème : "Les technologies au service de la transformation de l'Afrique".


A cette occasion, selon la même source, M. Seck a présenté une communication intitulée : "La diffusion de la technologie à l'échelle mondiale a-t-elle bénéficié de la croissance des pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) ?"


Dans son exposé, le conférencier a expliqué à l'auditoire un "processus" qui "repose sur deux volets : importer des biens qui incorporent de nouvelles technologies et attirer les entreprises originaires de pays relativement avancés en matière d'innovation".


Selon le communiqué, un certificat d'excellence lui a été remis lors de la séance de clôture de la conférence, en présence des représentants de la BAD, du PNUD et de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique.


"L'universitaire sénégalais a été choisi parmi un groupe de sept chercheurs universitaires, qui ont aussi présenté des communications lors de la conférence", signale le texte.


"Le comité d'évaluation s'est surtout basé sur les réactions des participants, qui ont suivi les exposés lors des séances parallèles organisés dans le cadre de la conférence. Un questionnaire leur avait été remis pour choisir la meilleure communication", explique la même source.


Selon elle, Abdoulaye Seck a dit qu'il était "honoré" par cette distinction qui "l'incite à redoubler d'efforts pour contribuer, par la réflexion, à trouver des solutions aux défis économiques qui assaillent le continent".


Cette année, la Conférence économique africaine a enregistré 30 exposés présentés à des "décideurs politiques, chefs d'entreprises, économistes et universitaires venus du monde entier".


(Source : APS, 9 novembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1ymWRJY

Réactions :