mardi 18 novembre 2014

Genève a toutes les chances de devenir la nouvelle base de l'Icann



D'après Fadi Chehadé, le président et directeur de l'Internet Corporation for Assigned Names and Numbers (Icann), l'organisme chargé de l'attribution des noms de domaine sur le Web et de la gestion des adresses IP, arrivé à Genève, en Suisse, le 17 novembre 2014, cette ville pourrait devenir un des hauts lieux mondiaux de la gouvernance d'Internet.


Dans une interview accordé au journal Le Temps de Genève, en prélude à la Geneva Internet Platform, organisée par l'Icann, qui s'ouvre aujourd'hui et se tient jusqu'à demain à la Cité de Calvin, le patron d'Internet a affirmé que « Genève est un endroit très spécial pour l'Icann » parce que le monde entier y est réuni.


Après l'abandon par les Etats-Unis du contrôle de l'Icann d'ici fin septembre 2015, l'organisation qui est basée à Los Angeles, dans l'Etat de Californie, aux Etats-Unis, devra trouver un nouveau siège. Genève aurait toutes les chances de devenir ce lieu, laisse entendre Fadi Chehadé. Plusieurs signes témoignent d'ailleurs de l'intérêt que l'Icann pour Genève. La ville abrite depuis six mois l'un des centres d'engagement mondiaux de l'organisation, comme Pékin, Séoul ou Montevideo. Elle abrite désormais aussi le responsable mondial de l'Icann pour les relations avec les gouvernements.


Ne pouvant encore se prononcer avec certitude sur la prochaine ville siège de l'Icann, Fadi Chehadé a toutefois indiqué que Genève, qui abrite également le siège de l'UIT, « va en tout cas être très importante pour la phase de transition ces prochains mois ».


(Source : Agence Ecofin, 18 novembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1AbFKiB

Réactions :