mercredi 26 novembre 2014

Fondation Sonatel : Des tablettes pour améliorer les performances des élèves



La Fondation Sonatel, fidèle à son crédo a apporté son soutien à l'école nationale. Elle vient de mettre à la disposition du Ministère de l'Education Nationale des kits numériques pour l'améliorer les performances des élèves dans les établissements.


Pour l'instant, c'est une phase test mais au final, l'objectif est d'accompagner l'Etat du Sénégal dans sa volonté de numériser son enseignement. Ainsi, dans le cadre de ses activités de mécénat, la Fondation Sonatel a ciblé le ministère de l'Education Nationale pour un programme pilote dans les 14 régions du Sénégal, sur des écoles choisies par la tutelle pour accueillir des contenus scolaires numérisés. « Parce que l'éducation est au cœur du processus de tout développement d'un pays, que la Fondation Sonatel a pris un certains nombres d'initiatives dans ce domaine. Ce projet va démarrer avec 30 établissements. Chaque école recevra de 50 tablettes numériques, 2 serveurs plus un tableau numérique et enfin un vidéo projecteur. Cela permettra d'accéder aux contenus pour toutes les classes et l'enseignant en charge du kit devra faire de telles sortes que les instruments soit tournants pour que tous les élèves de l'établissement puissent avoir accès au programme », a indiqué Alioune Ndiaye, Président du Conseil de la Fondation.


Ce geste hautement symbolique est apprécié à sa juste valeur par les bénéficiaires, à savoir le ministère de l'Éducation Nationale. Représenté au plus haut niveau par Serigne Mbaye Thiam, ce dernier a magnifié ce énième coup de pouce de la Fondation Sonatel qui continue de soutenir le secteur de l'éducation. En effet conçu pour permettre à certains élèves d'avoir accès à des contenus auxquels ils n'ont généralement pas droit, il permet à ces derniers de se familiariser avec le numérique donc le monde de demain. Selon le ministre, le programme va permettre de renforcer les programmes scolaires en mettant à disposition des programmes scolaires gratuits des contenus éducatifs de qualité sous forme numérique et matérielle. « L'État du Sénégal considère les technologies de l'information et de la communication comme une grande opportunité dans tous les secteurs. Dans le domaine de l'éducation, les trois grands objectifs du programme d'amélioration de la qualité de l'enseignement qui est en cours laissent une part importante aux Tic. Car, elles interviennent sur le plan pédagogique comme sur le plan de la gestion à l'atteinte de ces objectifs. Elles améliorent la qualité de l'enseignement et celle de l'apprentissage, améliorent l'accès équitable à cet enseignement et elles interviennent sur le troisième axe stratégique qui est la promotion d'une gouvernance transparente et ouverte », a déclaré Serigne Mbaye Thiam.


Il a souligné la cohérence des cibles de la Fondation Sonatel avec le programme d'éducation numérique mis en place par le gouvernement pour offrir au Sénégal des ressources humaines de qualité disposant de toutes les facettes techniques de pointe pouvant leur permettre de rivaliser avec leurs homologues du monde entier.


De son côté, l'administratrice de la Fondation Sonatel, Aminata Fall Sidibé s'est réjouit de ce partenariat qu'elle juge bénéfique pour les enfants du Sénégal. Elle a souligné qu'avec la connexion internet qui va apporter des mises à jour automatiques les 72 000 bénéficiaires n'en seront que ravi. Pour rappel, ce programme de la Fondation est aussi déployé par la maison mère Orange France dans 4 autres pays que sont le Cameroun, le Niger, Madagascar et le Sénégal. Il va permettre aux élèves d'avoir accès à Wikipédia, à des cours de mathématiques et sciences de Khan Académy et à des livres qui ne sont pas au programme. Elle a aussi rappelé que la Sonatel a déjà signé une convention avec l'État pour la connexion à internet sur une période de 4 ans de l'ensemble des écoles publiques primaires secondaire du Sénégal.


Amayi Badji


(Source : Réussir Business, 26 novembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1vOyAiJ

Réactions :