samedi 29 novembre 2014

Connexion Internet dans le Supérieur : 155 Mégaoctets pour les Universités publiques



La connexion internet pour les campus pédagogiques et sociaux dans les établissements publics d'enseignement supérieur est en finalisation. Un protocole sur la connectivité a été signé hier entre le ministère de l'enseignement supérieur, l'Agence de Régulation des Télécommunication et Postes (ARTP), et le Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT).


Le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche est-il en train de réussir la réforme de la carte universitaire ? Sur la décision numéro 2 du conseil présidentiel pour l'avenir de l'enseignement supérieur en tout cas, relative à l'introduction des technologies de l'information et de la communication dans le cursus post-bac, le Sénégal fait un bond en avant. ‘'Les 155 mégaoctets (Mo) sont une exception en Afrique.


J'aimerais bien qu'on me cite un pays qui dispose de cette bande passante dans ses universités ? Le Sénégal va être leader à ce niveau ‘', a jubilé le ministre Mary Teuw Niane, hier à la signature d'un protocole sur la connectivité des universités publiques entre son ministère, l'Agence de Régulation des Télécommunications et Postes (ARTP), et le Fonds de Développement du Service Universel des Télécommunications (FDSUT).


Ce dernier est une structure qui a décidé de mettre en place les moyens de placer les TIC au cœur du développement, de l'enseignement et de la recherche. Mais également de sceller un partenariat qui va permettre à l'autorité de tutelle d'atteindre ces objectifs dans ce domaine. Les projets et programmes tels que les Espaces Numériques Ouverts (ENO), l'université virtuelle, le wifi intégral dans l'ensemble des universités du Sénégal vont être soutenus par le FDSUT.


‘'Le fonds a décidé d'accompagner le ministère pendant trois ans en finançant la mise en place de deux liaisons de 155 Mo pour un coût global de 504 millions de F CFA. Le deuxième volet concerne la participation de ce fonds pour 25 millions à l'audit du wifi déjà mis en place pour l'utilisation de la bande passante avec plus d'efficience'', a déclaré le directeur Aly Koto Ndiaye. Ces deux accès vont être mis en place à un endroit précis, et partagés par l'ensemble des étudiants pour qu'internet soit gratuit dans les campus pédagogiques et sociaux.


Le Wifi disponible dans les campus


Depuis la mise en place de l'université virtuelle du Sénégal (UVS) consacrée par la construction des ENO dans toutes les universités du pays, les étudiants bénéficient du wifi dans les campus sociaux et pédagogiques. 16 332 machines ont été mises à la disposition des apprenants depuis le lancement du projet ‘' un étudiant, un ordinateur''. Mais les réseaux ne fonctionnent pas adéquatement comme le précise M. Niane. ‘'Il y a 12 mégaoctets à l'Université Gaston Berger (UGB) et à Bambey, mais les étudiants ne le ressentent pas. Il faudra auditer pour rendre fluide la circulation avant d'installer les 155 Mo'', plaide le ministre de l'Enseignement supérieur.


Ousmane Laye Diop


(Source : Enquête, 28 novembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1yuaitO

Réactions :