mercredi 5 novembre 2014

12 Eno opérationnels, année 2013-2014 bouclée en mars 2015 : Les assurances du coordonnateur de l'UVS



Le Coordonnateur de l'Université virtuelle du Sénégal (Uvs) a donné des assurances sur le fonctionnement de l'université virtuelle en indiquant non seulement que les 12 Espaces numériques ouverts (Eno) sont opérationnels, mais également l'année scolaire 2013-2014 sera bouclée au plus tard à la fin du mois de mars 2015.


Affirmant que les 12 Espaces numériques ouverts sont opérationnels, Mouhamadou Mansour Faye qui faisait face à la presse lundi dernier a souligné, par ailleurs, 4 000 sur les 5000 nouveaux bacheliers orientés cette année ont déjà payé leur droit d'inscriptions.


« Nous avons pris l'engagement vis-à-vis de nos étudiants pour leur dire que votre année universitaire 2013-2014, nous la terminerons en fin du mois de mars 2015.


Nous vous garantissons au retour des fêtes de l'Indépendance et de la Jeunesse, vous embrayerez sur votre 2ème année. A la fin du mois d'octobre 2015, vous en n'aurez fini avec votre 2ème année ».


Ces propos sont du coordonnateur de l'Université virtuelle du Sénégal, Mouhamadou Mansour Faye, qui se prononçait sur l'état d'avancement des activités de l'Uvs, devant la presse lundi.


Ces assurances qui ont tout leur sens si l'on sait que les étudiants orientés dans cette université étaient partagés entre le marteau d'un milieu informatique inconnu et le début tardif des cours depuis les orientations. Sans oublier la mise à leur disposition des ordinateurs et la mise sur pied des Espaces numériques ouverts fonctionnels (Eno).


Ce qui fera dire d'ailleurs au Coordonnateur que les « 12 Eno, au moment où nous parlons, sont ouverts et opérationnels depuis un bon bout de temps. Il faut comprendre que les Eno n'ont pas tous la même taille.


Avant de préciser : on ne peut pas comparer l'Eno de Dakar qui fait 600 étudiants places à celui de Podor qui en fait une quarantaine. La volonté est de se rapprocher des communautés ».


Parlant des orientations des nouveaux bacheliers pour la présente année académique, Mansour Faye, par ailleurs professeur à la faculté des Sciences et Techniques (Fst) de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (Ucad), a relevé que « 4000 bacheliers sur les 5 000 orientés à l'Uvs ont payé au niveau des opérateurs agréées leurs droits d'inscription ».


« Jeudi prochain, ils vont commencer les inscriptions administratives dans les Eno. A la fin du mois de décembre, ils commenceront les cours de spécialités et termineront leur année en octobre en même temps que les autres étudiants », a t-il expliqué.


Annonçant l'arrivée de 5 000 ordinateurs portables pour les bacheliers en autant de clé 3G sécurisée, le coordonnateur de l'Uvs a indiqué que « le programme un étudiant, un ordinateur a permis à tous les étudiants de l'Uvs de disposer d'un ordinateur à prix subventionné à hauteur de 100 000FCfa. L'Etat du Sénégal renonce par ailleurs aux taxes douanières et Tva sur les ordinateurs ».


En outre, Mouhamadou Mansour Faye a par ailleurs reconnu que « la mise en route de l'Uvs a été faite en tenant compte de contraintes liées d'une part aux précautions requises du fait de risque identifiés liés au caractère très innovant de l'opération et les aléas liées au non-respect des engagements de certains partenaires ».


Ibrahima Baldé


(Source : Sud Quotidien, 5 novembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1xdYzwW

Réactions :