lundi 13 octobre 2014

Tigo-Matic : Prolonger l'inclusion numérique



En lançant Tigo Matic, l'objectif avoué de l'opérateur de téléphonie est de plonger ses clients dans le digital-lifestyle. Il a ainsi procédé au lancement en grande pompe le premier guichet automatique de son nouveau service de monétique dénommé Tigo-Matic.


Favoriser l'inclusion numérique et financière est le but de la société de téléphonie Tigo en lançant son nouveau service de distribution automatique d'argent. Le bébé s'appelle Tigo-Matic. Il a été testé avec succès au siège de l'opérateur de téléphonie devant ses locaux. Tigo Matic est un service de distribution automatique des services mobiles et financier disponible 24h/24, 7j/7 et hautement sécurisé. Il permet d'envoyer ou de retirer de l'argent depuis son compte Tigo Cash principalement. Il permet aussi d'effectuer tous les services proposés par l'opérateur. « Nous sommes convaincus que cette innovation fera le grand bonheur de nos clients qui restent au centre de notre action. Ils pourront faire face aux nombreuses dépenses à l'approche des fêtes sans soucis de l'heure d'envoi et de sa sécurité », a fait savoir Diégo Camberos, le Directeur Général de Tigo. Il souligne que cette innovation traduit un engagement à promouvoir l'utilisation des nouvelles technologies et à satisfaire les besoins de leurs clients. Cela participe à renforcer la politique du gouvernement pour ce qui concerne la promotion l'inclusion sociale et financière.


Remplaçant au pupitre le ministre des Postes et des Télécommunications empêché, Malick Ndiaye a soulevé une inquiétude. « C'est important de proposer des services de ce genre à une période où les transactions basées sur l'électronique se développent. Cependant, il ne faudrait pas que cela s'arrête aux zones urbaines. Les régions les plus reculées doivent pouvoir bénéficier de ce service », a déclaré Malick Ndiaye, le directeur de cabinet du ministre.


Ses préoccupations seront vite apaisées par les explications de Diégo Camberos. Le directeur général a indiqué que le guichet des Almadies sera suivi de ceux de plusieurs autres points de vente à travers le pays à l'image des agences de Tigo.


Après Tigo-Cash lancé en avril 2014, Tigo-Matic poursuit la lancée de la filiale de Milicom au Sénégal dans le but de faire bénéficier à ses abonnés au maximum le potentiel du numérique. Pour les utilisateurs du nouveau service d'envoi ou de retrait d'argent, il sera possible pour les clients de retirer plus de 100 000 francs CFA par transaction. Cette somme étant une limite juridique qui empêchait de faire des retraits supérieurs. Tigo étant une compagnie de téléphonie, l'aspect sécuritaire a été pris en compte par le fait que le serveur qui gère les transactions est basé au Sénégal. « Cela permet d'apporter une garantie sur la transaction et une fiabilité des informations données avant de retirer ou d'envoyer de l'argent », précise M Cambéros. Pour les personnes n'ayant pas de grandes facultés linguistiques en français ou en anglais, des facilités actuelles existent. Il s'agit d'une aide en ligne pour le moment. Mais dans un avenir proche, il y a aura des logiciels sonores qui rendront le client totalement indépendant.


Amayi Badji


(Source : Réussir Business, 10 octobre 204)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1p6iKrV

Réactions :