mardi 21 octobre 2014

Photomath met l’OCR au service de l’éducation



Dernier né du groupe MicroBlink, le spécialiste en applications pour smartphone utilisant l’OCR, Photomath ajoute à la reconnaissance optique de caractère une dose d’intelligence artificielle.




L’histoire de la reconnaissance optique de caractères (OCR) rejoint en partie celle de l’intelligence artificielle. La première promesse fut celle d’une retranscription d’un texte écrit en format binaire.





lire la suite






from L'Atelier: Disruptive innovation http://ift.tt/1t8GhPk

via IFTTT

Réactions :