vendredi 31 octobre 2014

Fraude sur les appels internationaux : 4 personnes, dont un Français et un Russe, arrêtées par la Dic



La Brigade nationale de lutte contre la cybercriminalité de la police nationale a démantelé un réseau de fraudeurs sur les appels internationaux. Quatre (4) individus, dont un français et un russe, ont été interpellés puis mis à la disposition de la justice, a appris Seneweb. Le Bureau des relations publiques de la Police (Brp) soutient que ces arrestations font suite à la plainte déposée par la Sonatel qui a constaté depuis quelques temps une pratique frauduleuse de terminaison d'appels sur son réseau.


La Brigade nationale de lutte contre la cybercriminalité (Bnlc), une unité spécialisée de la Direction de la police judiciaire (Dpj), s'est ainsi saisie du dossier. Les investigations ont permis de localiser un signal aux Maristes où quatre « Gateway » ou passerelles sur IP, ont été cachées dans une carcasse d'unité centrale. Des informations qui ont permis l'arrestation d'un Français, puis d'un Russe à Liberté 6.


Ce dernier, présumé cerveau de la bande, détenait dans son appartement loué, le Simbanking (ensemble de simbox où sont insérées les puces de téléphones des opérateurs). Les investigations ont permis de découvrir dans un autre appartement aux Maristes des Gateway ou passerelles. Des dispositifs identiques ont aussi été trouvés dans 03 autres maisons, à la Cité Isra, à Hann Marinas et à la Cité Soleil, faisant un total de cinq (5) installations dans des endroits différents.


Le Russe, cerveau du réseau, informaticien chevronné, avait un parfait contrôle de ces dispositifs de fraude par le moyen des logiciels installés sur ses postes de travail munis de raccourcis sur son téléphone. Ainsi, à tout moment, le trafic qui passait sur son réseau subissait des corrections en cas d'anomalies détectées faisant passer des appels sans encombre.


Les perquisitions effectuées dans ces endroits ont permis de saisir 12 appareils Simbox, 16 cartons de Simbox vides, 142 cartes Sim (119 orange et 23 expresso), 05 disques durs externes, 02 ordinateurs portables, 02 ordinateurs de bureau, 03 ordinateurs Slim, 03 imprimantes, 01 scanner, 01 téléphone portable, 12 modems, 24 clés internet craquées permettant de se connecter à tout réseau, 04 Ports Hub Usb, 06 onduleurs, 68 Cd, 09 Switchs, 51 cachets et 01 chalumeau, un nombre importants d'insignes, d'uniformes, 13 casquettes, 13 types de galons d'officiers et d'emblèmes de différentes forces de sécurité et du ruban servant à confectionner des galons d'armées de nationalités différentes.


(Source : Seneweb, 31 octobre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1wP2Urh

Réactions :