vendredi 26 septembre 2014

« Vibe radio », une nouvelle station au service de la jeunesse



Le groupe Lagardère Active a inauguré, hier, sa première radio en Afrique de l'Ouest, plus précisément au Sénégal. « Vibe radio » 102.3 est une nouvelle fréquence entièrement dédiée à la jeunesse sénégalaise.


La cérémonie d'inauguration de la nouvelle station radio « Vibe radio » 102.3 a été particulièrement marquée par la présentation d'un programme assez particulier. En effet, pour le moment, les auditeurs auront droit à une grille de 4 programmes. Ce faisant, l'une des émissions phares de la station, le « 6/9 », sera présentée du lundi au vendredi, de 6h à 9h. Un « morning » animé par la team de Big John où il s'agira de rubriques « pétillantes », de jeux, de canulars, d'humour, de people, de sport et un bulletin d'informations toutes les demi-heures.


« Ladies vibes », une émission entièrement consacrée aux femmes, passera sur les ondes du lundi au vendredi, de 9h à 12h. Elle est présentée par Gaëlle Mongo qui va entrer dans l'univers des femmes avec des sujets aussi funs que sérieux sur la mode, la musique, la cuisine et les tabous. Et entre 12 et 13h, le « midi mag », un bloc d'informations, va parcourir l'actualité nationale et internationale avec des capsules en économie, santé, citoyennes et des billets d'insolites de 16h à 20h.


Aussi, Yann Motta sera aux commandes de « Good vibe » du lundi au vendredi, un "drive time" qui donne le pouvoir à tous les grands sons afro, pop et dance floor avec des jeux et des cadeaux à la clé.


Cette radio exclusivement jeune a pour ambition de devenir le numéro 1 à Dakar, raison pour laquelle son cœur de cible est compris entre 15 et 25 ans et celle secondaire de 25 à 45 ans. Le public cible est composé de collégiens, lycéens, étudiants, salariés, jeunes cadres, jeunes entrepreneurs, travailleurs…


Selon Paul Saviote, directeur général délégué, « Vibe radio » se veut très proche des problèmes liés à la santé, mais aussi répondre aux interrogations de la jeunesse sénégalaise et prendre en charge ses préoccupations. Venu prendre part à la cérémonie, le directeur de la Communication, Alioune Dramé, s'est dit honoré par le paysage médiatique sénégalais qui, « avec l'avènement de la mondialisation, intéresse beaucoup de pays ». Les responsables de cette nouvelle chaîne comptent, à travers leur plan de développement étalé sur 3 ans, couvrir l'étendue du territoire national. La première extension concerne les régions de Thiès, Kaolack et Saint-Louis.


Mbayang Sarr


(Source : Le Soleil, 26 septembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1qDnGne

Réactions :