lundi 22 septembre 2014

Renouvellement de la concession : Macky s'arme contre Sonatel



Le renouvellement de la concession de la Sonatel qui arrive à expiration en 2017 a été au centre d'une rencontre au palais de la République. Huit ministres ont assisté à la réunion, aux côtés du président de la République. Réunion qui a duré plus de trois heures. Il y avait, selon « EnQuête », le ministre de l'Economie et des Finances, celui du délégué chargé du Budget, le ministre des Affaires étrangères, le ministre des Télécommunications et postes, les ministres Directeur de cabinet et Secrétaire général de la Présidence. Une réunion à laquelle les administrateurs de la Sonatel ont également pris part.


Le président de la République, Macky Sall, a ouvert les travaux, et a déclaré qu'il s'agit « de mettre en avant les intérêts stratégiques et financiers du Sénégal, tout en veillant à la viabilité du modèle économique du partenaire ».


Macky Sall a invité les acteurs présents à tirer les leçons des différents scandales qui ont éclaboussé le secteur (des télécommunications) sous le régime de Wade. « Pour les négociations à venir, je veux que le passé nous serve d'enseignement en terme de prudence, de (bonne) gouvernance et d'éthique. La reddition des comptes s'appliquera à tous les acteurs du processus », promet-t-il. Il a instruit le Premier ministre à « procéder à l'inventaire du patrimoine des télécommunications de l'Etat du Sénégal dans le cadre de l'évaluation de la convention de concession Sonatel arrivant à terme ».


Le chef de l'Etat a aussi demandé à l'Agence de régulation des télécommunications et postes (Artp) a proposer un modèle d'appréciation technique de l'offre financière que fera le postulant à la convention de concession (Sonatel). Un modèle qui doit être proposé au plus tard le 17 octobre 2014.


(Source : Seneweb, 22 septembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1qZaaAw

Réactions :