jeudi 18 septembre 2014

Orange compte renforcer sa présence en Afrique



Malgré les nombreuses difficultés, le secteur des télécommunications en Afrique reste terriblement alléchant pour les opérateurs étrangers. La croissance démographique et la hausse des revenus, notamment celle de la classe moyenne, ne font qu'augmenter les enchères. Bien établi dans la zone francophone du continent, l'opérateur français Orange est déterminé à étendre son développement sur le reste de ce dernier.


Selon Marc Rennard, Directeur exécutif d'Orange pour la zone Afrique, Moyen-Orient et Asie, la stratégie du groupe consiste à rester dans les deux premières places du classement dans les principaux marchés où l'opérateur est présent. S'exprimant à Londres, il indiqua que le groupe est ouvert aux opportunités d'acquisition, de fusion ou de partenariat avec d'autres opérateurs dans les marchés où la compagnie n'est pas au top de sa forme. Selon lesechos.fr, il n'a cependant, pas livré plus de détails à ce sujet.


L'opérateur français se réserve également la possibilité de nouer des partenariats au sein du continent pour les réseaux virtuels de téléphonie mobile ou les services de communication sans fil, dans les zones non couverte par son réseau, a jouté M. Rennard.


Le Groupe Orange possède une forte base de clients dans la zone Afrique, Moyen-Orient et Asie - près de 106 millions, soit 40% du total. L'opérateur compte également dans ces zones, près de 60% de ses clients de la téléphonie mobile, ce qui représente plus de cinq milliards d'euros de chiffre d'affaires.


(Source : Afrique ITnews, 17 septembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1tr0MFx

Réactions :