vendredi 26 septembre 2014

Le Groupe Lagardère inaugure une radio à Dakar



Le Groupe de médias français Lagardère a procédé, jeudi, à Dakar, à l'inauguration de sa nouvelle radio "vibe radio, le nouveau son", sa vingtième station installée à travers le monde.


Cette radio, qui émet sur 102.3 depuis le 1er septembre, offre un programme diversifié, dont la principale cible est la jeunesse. Les émissions sont diffusées en français et en wolof, a indiqué son directeur général, Paul Saviote.


Selon lui,‘'Vibe radio va débuter sur quatre grands programmes, notamment +6/9+, qui est une émission de réveil matinale, +Ladies vibe+, qui s'intéresse aux femmes, +Midi Mag+, qui est réservée à l'information, et +Good vibe+, une émission consacrée aux jeux, à l'interactivité et beaucoup de musique.''


‘'C'est une radio qui s'inscrit dans son époque pour permettre à tout le monde de recevoir ce dont il a besoin'', a souligné M. Saviote.


D'ici trois ans, a-t-il annoncé, ‘'une couverture plus importante verra le jour pour répondre aux attentes de tous les Sénégalais, car son contenu donnera une satisfaction''.


La grille des programmes fait aussi une place à d'autres émissions de santé et de sport. ‘'Nous avons une émission matinale en sport à partir de 8 heures 15 minutes et une synthèse de toute l'actualité sportive tous les dimanches, de 18 heures à 19 heures'', a-t- il signalé.


Revenant sur le choix de la capitale sénégalaise, il s'st réjoui de la stabilité du pays sur le plan politique, mais également du fait que le Sénégal est le premier pays à réagir à la demande d'autorisation de Lagardère.


‘'Le Sénégal représente quelque chose dans ma vie après y avoir séjourné pendant 20 ans. Il a un très bon potentiel humain. C'est un pays très jeune avec 75% de la population qui a moins de 25 ans'', a-t-il expliqué.


Le choix de la cible s'explique du fait que la grille est établie en fonction des attentes de la population. ‘'Nous avons beaucoup de problèmes de santé, de vie quotidienne, des femmes ont parfois besoin de s'exprimer. Elles pourront le faire à travers vibe radio'', a déclaré Paul Saviote.


Interpellé sur l'éventualité d'ouvrir une télévision, le directeur général a indiqué que cela n'était pas exclu.


Réagissant lors de la cérémonie, le directeur de la communication, Alioune Dramé, s'est félicité de l'intérêt que le groupe Lagardère porte au Sénégal, à travers sa nouvelle radio qui vient renforcer le paysage médiatique sénégalais.


‘'Cela permet de diversifier les options, car nous sommes à l'ère de la mondialisation, et certains pays demandent des fréquences. C'est pourquoi les gens doivent se préparer à une grande concurrence'', a souligné M. Dramé.


Cette demande s'explique, selon lui, par la tenue du Sommet de la Francophonie prévu en novembre prochain à Dakar. ‘'Les gens veulent dialoguer, c'est pourquoi ils se bousculent à disposer de fréquences'', a-t-il expliqué.


Il a cependant signalé une suspension de l'attribution des fréquences, précisant que ''seules les radios communautaires continuent à en bénéficier''.


‘'Nous sommes en train de nous réorganiser'', a-t-il justifié, soulignant que le choix du Sénégal s'explique par son rayonnement, sa culture, son potentiel humain, entre autres.


(Source : APS, 25 septembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1n5ccyn

Réactions :