mardi 2 septembre 2014

La mise à niveau du câble sous-marin SAT-3/WASC/SAFE est achevée



Le consortium qui gère le système de câble sous-marin de fibre optique SAT-3/WASC/SAFE, formés de 37 pays opérateurs et dirigé par Telkom SA, a annoncé que la mise à niveau de cette infrastructure technologique est achevée.


Les travaux qui étaient menés par l'équipementier télécom Alcatel-Lucent ont permis de presque doubler la capacité du système qui opère désormais de 420 Gbps à 920 Gbps dans le segment Nord et de 340 Gbps à 800 Gbps dans le segment Sud.


Johan Meyer, le président du comité de gestion du consortium SAT-3/WASC/SAFE pense que la capacité supplémentaire disponible avec la dernière mise à jour du système va contribuer de manière significative à répondre à la demande croissante en connectivité de qualité dans les marchés qu'il dessert. De plus, l'expérience avérée de SAT-3/WASC/SAFE, soutenue par 12 ans d'expérience opérationnelle et sa bonne stabilité financière est justifient les nouvelles mises à niveau du câble pour continuer à offrir des performances optimales tant au niveau régional et mondial.


Reliant l'Afrique à l'Europe, le câble SAT3-WACS longe les côtes de l'Afrique de l'Ouest et Australe avec des points d'atterrissements en Afrique du Sud, Angola, Gabon, Cameroun, Nigeria, Bénin, Ghana, Côte d'Ivoire, Sénégal, Espagne et le Portugal. Pour ce qui est de la portion SAFE, elle longe les côtes d'Afrique Australe et d'Asie avec des points en Afrique du Sud, à Maurice, à la Réunion, en Inde et en Malaisie.


(Source : Agence Ecofin, 2 septembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1oANwro

Réactions :