lundi 29 septembre 2014

Huawei veut investir plus de 4 milliards $ en Afrique dans les 3 prochaines années



L'équipementier télécom chinois Huawei a dévoilé son intention d'investir plus de 4 milliards de dollars dans la recherche et le développement de la technologie large bande fixe en Afrique. L'investissement qui est prévu pour les trois prochaines années ciblera les produits et solutions qui apporteront aux clients une meilleure expérience de service. Cette annonce, Huawei l'a faite au Forum de Londres sur l'ultra-large bande. La rencontre qui a réuni des professionnels de l'industrie autour de préoccupations TIC actuelles s'est tenue le 24 septembre 2014 sous le thème « Dream Broader, Band Together ».


Ryan Ding, le président des produits et solutions chez Huawei, a déclaré que l'entreprise « a toujours été axée sur les besoins des clients et sur la valeur ajoutée par le biais des technologies et innovations de base. En tant que leader de technologies de l'information et de la communication, Huawei reconnaît la large bande fixe comme une direction clé pour l'investissement stratégique et continuera à augmenter ses investissements dans les technologies, les produits et solutions de base qui y sont liés. Notre investissement permettra de développer des avancées technologiques, aider les clients à accroître leur compétitivité et diminuer les coûts d'exploitation globaux ».


Li Peng, le président de la région Afrique orientale et australe chez Huawei, a ajouté que les « marchés africains sont extrêmement cruciaux dans notre potentiel de développement de la large bande internationale Nous avons l'intention de travailler en étroite collaboration avec nos partenaires stratégiques à cibler en permanence les besoins principaux des clients et de mettre en avant la dernière innovation pour améliorer le village mondial de communication. En Afrique, Huawei continuera à apporter les dernières solutions et technologies ».


(Source : Agence Ecofin, 29 septembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1u6Ix8R

Réactions :