dimanche 28 septembre 2014

Casino lance CDiscount au Sénégal



Après une première implantation en Côte d'Ivoire, la marque CDiscount, filiale du groupe Casino, se lance désormais au Sénégal.


L'aventure subsaharienne de CDiscount, leader de la vente en ligne en France, s'accélère. Trois mois à peine après avoir annoncé la création par Cdiscount Afrique et Bolloré Africa Logistics d'une société commune de vente en ligne sur le continent africain et une première implantation en Côte d'Ivoire, la filiale du groupe Casino se lance au Sénégal, la deuxième économie en Afrique de l'Ouest francophone.


Dans un communiqué publié le 24 septembre, Cnova N.V., le pôle e-Commerce du groupe Casino (maison-mère de CDiscount), indique que les clients du site Cdiscount.sn "pourront accéder à plus de 80 000 références [...] aux prix les moins chers du marché". La filiale du groupe français annonce également que les visiteurs de ce site de vente en ligne pourront régler leurs commandes par paiement mobile, en espèces sur le point de retrait ou lors de la livraison à domicile.


Présence


Casino est déjà implanté dans plusieurs pays d'Afrique, en Tunisie notamment grâce à une franchise accordée au groupe Mabrouk, avec lequel, selon les informations recueillies par Jeune Afrique, Cdiscount pourrait se lancer au Maghreb au cours des prochains mois.


En Afrique subsaharienne, si Casino dispose d'accords de franchise avec Mercure International Monaco (MIM) au Sénégal, au Gabon, au Cameroun, au Congo, et en Cote d'Ivoire, le groupe d'Adnan Houdrouge, n'a pas été associé en amont à son projet de développement du e-commerce dans la région.


En 2013, Casino a réalisé un chiffre d'affaires de 48,6 milliards d'euros, réalisé à 60 % à l'international, et enregistré un résultat net de 618 millions d'euros. La plateforme de e-commerce CDiscount compte pour sa part 16 millions de clients à travers le monde. Elle est n° 1 en en France et n° 2 au Brésil, selon les informations publiées par le groupe français.


(Source : Jeune Afrique, 25 septembre 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/YzVwTK

Réactions :