jeudi 28 août 2014

Passage à la télévision numérique terrestre : Comment Excaf-Télécom a remporté le jackpot



Ce sont des arguments techniques et son expérience qui ont fait pencher la balance en faveur de Excaf-Télécom lors de l'appel d'offres lancé par l'Etat pour le passage à la télévision numérique en 2015, souligne une note de présentation du projet dont « Enquête » a obtenu avant-hier une copie. En 2012 déjà, Excaf-Telecom avait mis en place une plate-forme technique pour tester en grandeur nature le multiplexage de l'ensemble des chaînes de télévision du Sénégal.


Ce projet entièrement conçu et mis en œuvre par le groupe fondé en 1992 par feu Ben Basse Diagne s'appuyait sur les choix et options définis par le Contan (Comité national pour le passage de la télévision analogique au numérique). Il s'agit de la diffusion de toutes les chaînes sénégalaises avec le standard de 2ème génération Dvb-T2 ; le respect de la norme de compression Mpeg 4 ; l'adoption du format de diffusion en Sd et Hd ; le multiplexage et la diffusion de l'ensemble des chaînes de télévision locales ; le simulcast qui permet de gérer la coexistence des signaux analogique et numérique jusqu'à la date butoir. « Ceci permettra aux populations de se conformer au nouveau dispositif et de faciliter le basculement », précise la note de présentation du projet piloté par le directeur général du groupe de presse, Sidy Diagne.


Avantages de la TNT


La télévision numérique va permettre de recevoir simultanément toutes les chaînes de télévision du pays, avec « un confort inégalé en matière de qualité de l'image et du son ; une offre attractive de services interactifs avec de nouveaux programmes Tv. Et rendre possible la réception portable/mobile. Cette « révolution » va aussi permettre la naissance de télévisions régionales et thématiques, et la réception de certains programmes en haute définition (HD). Les avantages pour les chaînes de télévision sont nombreux d'après Excaf : enrichissement des offres de la TV terrestre ; réduction des coûts d'exploitation (un émetteur pour tout le monde) ; diffusion sur tout le territoire national ; économie d'énergie…


Décodeurs numériques dès octobre


C'est le 17 janvier 2014 que le Contan avait lancé l'appel d'offres pour la fourniture d'une infrastructure de télévision numérique terrestre (voir notre édition du lundi 25 août dernier). Excaf veut proposer aux Sénégalais « une transition techniquement crédible et socialement adaptée à l'évolution, à moyen terme, de l'offre de services numériques utilisant les fréquences hertziennes ». La livraison de l'infrastructure est prévue avant le 17 juin 2015, mais les décodeurs numériques le seront dès fin octobre 2014, et les émetteurs un mois plus tôt.


Pour mener à bien l'entreprise, Excaf a également mis en place une équipe d'experts et s'est doté d'un siège fonctionnel. Sans oublier les partenariats avec des sociétés locales dans des domaines intervenant dans la réalisation du projet, précise le document.


Lamine Sène


(Source : L'Enquête, 28 août 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1q8SG30

Réactions :