mercredi 27 août 2014

Appel à tous les formateurs en informatique ! Envoyez votre demande bourse RISE Award 2015



La technologie a la capacité de changer le monde pour un avenir meilleur. Mais aujourd'hui, Trop peu d'individus a accès à la formation et au soutien nécessaires pour devenir des créateurs et pas seulement des consommateurs. Nous savons que la sensibilisation à l'informatique avant l'université joue un rôle déterminant pour inciter les jeunes à envisager une carrière dans l'informatique.


C'est la raison pour laquelle Google offre les bourses RISE Awards — d'un montant de 15 000 à 50 000 $ USD — à des organisations du monde entier dont l'objectif est de promouvoir l'accès à l'enseignement de l'informatique auprès des jeunes filles et des minorités sous-représentées. Les partenaires RISE, par leur action, sont générateurs de changement : ils s'investissent, forment et suscitent l'intérêt des étudiants envers l'informatique au travers d'activités extrascolaires.


En 2014, 42 organisations de 19 pays, parmi lesquels le Ghana, le Nigeria et l'Ouganda ont bénéficié des bourses RISE Awards— pour divers projets allant de cours de TIC dispensés dans les communautés défavorisées d'Accra aux programmes communautaires STEM destinés aux jeunes filles ougandaises. Au mois d'avril, nous avons réuni l'ensemble de nos partenaires lors d'un Sommet mondial. L'idée était de stimuler le partage des ressources et la collaboration. Pour en savoir plus sur les lauréats 2014, cliquez ici.


En 2015, nous recherchons à étendre encore le nombre de nos partenaires. Envoyez votre demande en anglais, en français, en japonais, en russe ou en espagnol, au plus tard le 30 septembre 2014. Retrouvez toutes les informations sur les critères d'admissibilité sur notre site Internet.


Roxana Shirkhoda, Programme de sensibilisation à la formation K12/Pré universitaire


(Source : Google Africa Blog, 27 août 2014)







via OSIRIS : Observatoire sur les Systèmes d'Information, les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal http://ift.tt/1sDfOVL

Réactions :