2[Côte d'Ivoire] TEDxGrandBassam célèbre les «Immortelles»

TEDXGrandBassam, est un événement organisé sous la licence Américaine TED. Il vise à mettre en avant les idées innovatrices de personnes qui...

Orange lance la 6ème édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient

Cette année, le grand concours de business plans organisé par Orange en Afrique et au Moyen-Orient se dédouble. Chaque projet candidat peut en effet être jugé par deux jurys, un national et un international. Les récompenses à...

L'Ambassade des USA encourage les jeunes ivoiriennes à poursuivre des carrières scientifiques et technologiques

« Les femmes éduquées acquièrent une voix et une place dans la société, ce qui leur donne plus de débouchés économiques et encourage leur participation dans la politique et fortifie la société, »...

mercredi 31 août 2011

Bonne journée internationale du blogueur!


C'est la Journée Internationale du Blog  dans le Monde. Si elle n'existait pas, il aurait fallu la créer.

Comme 156 millions d'individus dans le monde, j'ai eu mon propre blog, sur Blogger, en 2008. Je bloguais parce que j'avais des choses à dire et je voulais que le monde entier le sache. C'était juste un passe-temps pendant mes heures creuses au bureau et après, ça a pris le dessus sur tout. J'ai découvert par mes détours sur la  toile, un personnage qui allait m'inspirer et devenir mon idole: Israël Yoroba, l'un des premiers blogueurs ivoiriens et le seul à avoir gagné le prix du meilleur blogueur francophone d'Afrique Francophone (prix décerné par la Deutsche Welle en 2009). Entre temps, sur mon blog, j'écrivais tout ce qui me passait par la tête. Mes premiers articles furent sur les sujets sujets suivants: La grève historique des employés d'Orange Côte d'ivoire, l'ouverture de la ligne de Prêt-à-porter de Woodin à Abidjan (cet article m'a beaucoup référencé et m'a d'ailleurs valu beaucoup de visiteurs jusqu'à maintenant), Didier Drogba.
A un moment, j'avoue que je me suis découragée et pendant près de 6 mois, je ne faisais plus un tour sur mon blog: ça me décourageait d'écrire alors que personne ne me lisait. Je passais donc beaucoup de temps sur Facebook, réseau social qui connaissait un véritable ascension à l'époque. Et c'est au cours d'échange par commentaires interposés sur mon profil (à la suite de la publication d'un de mes anciens articles), qu’Israël Yoroba m'a ré-motivée à m'y mettre...et depuis je n'arrête pas. Qu'on me lise ou pas.
Bloguer, c'est un véritable sacerdoce. Informer, partager, renforcer son expertise, découvrir, apprendre tous les jours.
Grâce à mon blog, j'ai pu rencontrer d'autres blogueurs et blogueuses formidables: Stéphane Kouakou, Manassé Dehe, Ghislaine Atta, Guy-Charles Ahondjo, Bob Traoré, Claudus Kouadio, Yehni Djidji (meilleure blogueuse de Côte d'Ivoire 2011), Roland Armel N'Dekpolman (meilleur BD-blogueur de Côte d'Ivoire), Wilfried Toussiné Akakpo, Bacely Yorobi, Okolou Euclide, Fernand Dindé, Théophile Kouamouo, Nadine Kouamouo et bien d'autres.
Et avec mon blog, je me suis fait aussi beaucoup d'amis virtuels.

Alors chers amis, aujourd'hui c'est votre journée mondiale... et la mienne !
Une pensée pour tous les blogueurs et blogueuses qui sont sur Ivoire Blog, la célèbre plateforme de blogs ivoiriens.

Une petite pensée pour tous ceux qui n'ont pas le droit de s'exprimer librement sur un blog... Eh oui, il y a encore des pays qui aiment museler les internautes !

Bonne journée internationale du blogueur à vous tous !

 




Expérience de mort imminente (NDE) : la conscience se situe t-elle hors de notre cerveau ?

NDE EMI

J’ai vu récemment le reportage de M6 intitulé « Enquêtes extraordinaires – Ils sont revenus de la mort » (avec le décalage au Québec, ca arrive avec un peu de retard sur TV5 ;-). Pour ceux qui s’intéressent au phénomène de mort imminente ou NDE (Near Death Experience), ce reportage tv est un must.

Plus que d’aborder simplement l’histoire du fameux tunnel qui mène vers la lumière (qui n’en a pas entendu parler?), l’émission interroge les plus grands spécialistes et scientifiques du domaine à l’échelle mondiale et rapporte la preuve quasiment irréfutable que le phénomène n’est pas une illusion du cerveau (aucune explication médicale plausible). Avec les nombreux cas recensés dans le monde (18% des personnes ayant fait une crise cardiaque l’ont vécu), et les détails troublants rapportés notamment par une personne dont le coeur est arrêté et dont le cerveau affiche une activité cérébrale plate, conduisent à penser que la conscience de l’être humain serait située en dehors de son corps (et donc de son cerveau). Quasiment impensable il y a encore quelques années… et même aujourd’hui encore. Certains vont se dire « ils sont fous » ou « ils ont fumé la moquette ».

Voyez le reportage et venez donner votre avis ensuite. Le documentaire de Stéphane Allix a au moins le mérite de démystifier la peur de la mort chez l’être humain.

En savoir plus sur le sujet :

Preuves évidentes de la survie de la conscience après la mort : near-death.com/evidence.html du professeur Kenneth Ring
International Association for Near Death Studies – iands.org
Site du cardiologue néerlandais Pim Van Lommel, auteur - pimvanlommel.nl (section en anglais)
Expérience de Mort imminente (EMI) – wikipedia fr

« Je pense que le cerveau joue un rôle de facilitateur. Il nous permet de faire l’expérience de notre conscience éveillée. Mais elle n’est pas produite par lui, tout comme les millions de sites qu’on trouve sur le web ne sont pas produits par votre ordinateur mais reçus et transmis par lui. Vous pouvez comparer votre cerveau à une caméra de télévision, qui code des images et des sons en informations électromagnétiques qui pourront ensuite être décodés. Coder et décoder, c’est ce que fait le cerveau. Pour faire l’expérience de la conscience éveillée, nous avons besoin d’un cerveau en état de marche. Mais la conscience n’est pas localisée dans le cerveau, elle a un aspect non-local, c’est-à-dire hors de l’espace et du temps. C’est à cette conclusion que je suis arrivé à partir du contenu des EMI. » Pim Van Lommel, extrait

lundi 29 août 2011

Premier Flashmob Africain non commercial, oui ils l'ont fait !!! (vidéo)


En préparation depuis plusieurs semaines, le premier Flashmob Africain non commercial a eut lieu ce Weekend à Abdjan. Une centaine de personne se sont réunit dans le parking du centre commercial de la Riviéra Golf pour tout simplement danser .

Définissons déjà le Flashmob pour ceux qui ne savent pas :-)
"Un ou une flash mob (de l'expression anglaise identique) ou flashmob, traduit en français par foule éclair1 ou mobilisation éclair, est le rassemblement d’un groupe de personnes dans un lieu public pour y effectuer des actions convenues d’avance, avant de se disperser rapidement. Le rassemblement étant généralement organisé au moyen d’Internet, les participants ne se connaissent pas pour la plupart. On distingue la flash mob d'un rassemblement organisé par des sociétés de relations publiques, ou pour une « cascade publicitaire »."

C'est ce pari que le Chorégraphe Anicet Zadi de l'école de danse Mammamia et le Community Manager Edith Brou ont décidé de relever en Côte d'Ivoire .

Le public a répondu présent et la chorégraphie sur le titre "Party rock anthem" du groupe LMFAO s'est exécuté à merveille .
Pendant une vingtaine de minutes cet endroit qui quelques minutes avant était silencieux s'est vu assailli par une foule vêtue d'habits  très colorés  pour respecter le dress code du clip.


C'est dans une ambiance bonne enfant que tout ceci s'est déroulé . Les participant se sont ensuite dispersés très rapidement dès la fin des chorégraphie un peu aidé aussi par la fine pluie qui débutait .

jeudi 25 août 2011

Coup de matraque pour BlackBerry?

Brand Republic, à l’appui d’une étude récente, indique que les émeutes londoniennes ont eu un impact relatif sur l'image de marque du constructeur canadien.



Les violences qui ont secouées plusieurs villes d’Angleterre pendant près d’une semaine ont fait couler beaucoup d’encre. On le sait, bon nombre de « décryptages » ont pointé du doigt le rôle des réseaux sociaux dans ces émeutes. Au centre de ce maelstrom médiatique se trouvait RIM, le fabricant des célèbres smartphones BlackBerry. Ces terminaux sont particulièrement appréciés en Angleterre, notamment grâce à BBM, alternative aux tarifs SMS anglais particulièrement élevés. D’après les pouvoirs publics et la presse nationale, le service de messagerie instantanée aurait aidé les émeutiers à s’organiser et à déjouer les forces de police, leurs messages étant difficilement traçables.
Coup de matraque pour BlackBerry?

Or, une étude menée par le cabinet Brandwatch, spécialisé dans le monitoring sur les réseaux sociaux, révèle que les tweets liés à BlackBerry avant et après les émeutes sont connotés différemment. Ainsi, avant les émeutes, 79% des mentions de BlackBerry sur Twitter étaient neutres, 16% négatives, et 5% positives. En revanche, après, les émeutes, le pourcentage de tweets négatifs est passé à 24%, pour 71% de tweets neutres et 4% de tweets positifs. Cette dégradation est bien entendu un mauvais signal pour la marque.
Coup de matraque pour BlackBerry?

Coup de matraque pour BlackBerry?
La provenance de ce phénomène est difficile à déterminer, RIM ayant été pris entre deux feux pendant les émeutes : d’un côté, une opinion publique hostile au réseau BBM, de l’autre, des utilisateurs dénonçant la coopération de la marque avec les services de police. Il semblerait que les deux phénomènes aient joués. Cette étude est cependant à prendre avec précaution : les données concernent seulement Twitter, et de toute façon, on ignore totalement si ces retombées vont avoir des incidences à long terme sur la popularité de BlackBerry. L'e-réputation d'une marque est quelque chose de beaucoup trop fluctuant pour pouvoir porter des conclusions définitives... D'ailleurs, il convient de souligner le rôle de BBM dans la coordination de missions de soutien moral et financier aux victimes des émeutes.

mercredi 24 août 2011

Google est prêt pour une attaque d’extra-terrestres

Quand on préside aux destinées d'une boîte comme Google, on se doit d'anticiper l’imprévisible, car gouverner c'est prévoir n'est-ce pas ? Si dans la création de services Google semble encore se fier à une sorte d'instinct du génie, avec plus ou moins de bonheur, la quatrième entreprise la plus riche du monde n'oublie pas pour autant sa responsabilité sociale, et organise les procédures se sécurité au petit poil.
Ainsi son chef de la sécurité, Eran Feigenbaum, mentaliste et profiler à ses heures perdues, explique-t-il dans une interview à CIO comment divers scénarios sont imaginés et envisagés, et comment la firme de Mountain View y ferait face, notamment en appliquant une politique qui prépare ses employés au pire en anticipant leurs réactions.
Nous jouons plusieurs scénarios ("games") ici. Une partie de notre plan de rétablissement après une catastrophe est d'imaginer que le pire est arrivé. Dans le scénario de l'an dernier, Google était attaqué par des extra-terrestres et la Californie rayée de la carte. Nous nous sommes demandés : Que faisons-nous ? Comment gérons-nous notre infrastructure ?
Eran Feigenbaum sait de quoi il parle : il n'est pas vraiment un nouveau venu dans le petit monde secret de la sécurité, puisqu'il occupait auparavant le même genre de poste chez PricewaterhouseCoopers, après avoir passé des années à concevoir et implanter des systèmes de cryptologie de commerce en ligne dans les plus grosses boîtes US et dans quelques agences gouvernementales. Le genre de gars qui a la ligne directe de Jack Bauer dans son répertoire (crypté). (source)

lundi 22 août 2011

Et si l'iPhone 5 sortait le 7 octobre ?




Et si l'iPhone 5 sortait le 7 octobre ?
Il ne se passe pas un jour sans qu'on parle de la sortie de l'iPhone 5, aujourd'hui c'est le site américain 9to5mac qui vient mettre son grain de sel et évoque d'après lui une sortie qui serait fixée au 7 octobre prochain.

La firme de Cupertino aurait hésité entre le
7 et le 14 mais aurait tranché sur la première date au vue des résultats satisfaisant en terme de qualité sur les prototypes.

Concernant la prochaine keynote, elle devrait intervenir au mois de
septembre, si tout se passe comme prévu Apple annoncera l'iPhone 5 avec des précommandes ouvertes dès la fin du mois de septembre.

Si l'on en croit les dernieres informations, cet iPhone 5 devrait être
plus fin, motorisé par une puce double coeur A5 et capable de prendre de belles photos avec un capteur de 8 mégapixels sans oublier iOS 5 qui sera de la partie.

Source

vendredi 19 août 2011

VMK, une startup congolaise conçoit une tablette tactile pour le marché africain

Donner aux africains la possibilité d'avoir internet à travers un appareil connecté et à moindre coût, tel est l'objectif de cette startup basée au Congo Brazzaville qui prévoit de lancer en septembre une tablette tactile qui va tourner sur le système Android de Google. 

Au moment où de grands constructeurs se bousculent sur le marché des tablettes tactiles, cette startup congolaise propose à son tour une tablette conçue en terre africaine. « Nous visons le marché africain en proposant une alternative. Nous voulons une tablette faite pour nous et par nous », lance Vérone MANKOU, directeur général de VMK.

Malgré un marché international serré, M. MANKOU déclare : « je pense qu'il y'a de la place pour beaucoup. Nous avons en face de nous des gens qui ont plus de moyens que nous. Notre objectif n'est pas de faire sortir ces acteurs du marché africain. Notre objectif est de proposer aux africains une solution africaine. Nous avons préféré faire une tablette de bonne qualité à un prix accessible »

Dernières technologies à un prix abordable

Avec un écran de 7 pouces, la tablette VMK aura les caractéristiques suivantes : processeur 1.2 Ghz, 512 Mo de RAM, 4Go de Mémoire, Wifi... Pour ce qui du système d'exploitation, le choix est porté sur Google Android version 2.3.3 (Gingerbread).

Cette tablette destinée au marché africain va couter aux alentours de 200 000 F CFA (environ 300 euro), près de la moitié du prix des tablettes qui existent sur le marché comme l'iPad d'Apple ou le Galaxy Tab de Samsung qui coutent environ 600 euro.

tablette-vmk-600x450

Interrogé sur l'accessibilité des applications, Vérone MANKOU explique « En plus d'Android Market, la tablette aura sa propre une plateforme, Vmk Box, notre propre App store. Dans cette plateforme Vmk Box, nous allons mettre l'accent sur les applications développées localement pour leur permettre aussi de se faire connaitre.

Distribution avec les opérateurs locaux

La startup VMK va nouer des partenariats avec les opérateurs africains pour la distribution de sa tablette qui sortira d'abord en version wifi et ensuite en version 3G.

Le lancement est prévu au mois de septembre prochain, à l'occasion de la conférence Africa Web Summit, les 17 et 18 septembre 2011 à Brazzaville au Congo.

« Cette conférence sera axée sur quatre points : l'échange, l'apprentissage, la vulgarisation et l'innovation et ceux à travers trois axes : les services internet, les infrastructures et les idées », souligne Vérone MANKOU.

« 1500 participants sont attendus à cet évènement et une quinzaine d'intervenants qui viendront des quatre continents (Europe, Afrique, Asie et Amérique). Ils vont venir échanger et partager leur expérience et leur façon des voir les choses », conclut-il. 


source: Mountaga CISSE
ITmag.sn

jeudi 18 août 2011

Mozilla Firefox 6 est disponible

Mozilla Firefox 6 est disponible
Mozilla vient de mettre à jour son navigateur qu'on ne présente plus avec cette version estampillée 6 pour Mac, PC et Linux.

Au menu des nouveautés :

- Démarrage plus rapide du logiciel
- Nom de domaine mis en avant dans la barre d'adresse
- Intégration d'outils destinés aux développeurs

Mozilla travaille dur pour rester dans la course avec cette nouvelle version qui arrive
8 semaines après Firefox 5.

D'après Net Marketshare
Mozilla Firefox représente 21.5% du marché contre Internet Explorer (53%) et Google Chrome (13.5%).

Téléchargez
Mozilla Firefox 6 pour PC, Mac et Linux.

Source
Crédit Image

Profession : Internet Strategist de Barack Obama

De nombreux observateurs affirment que la victoire de Barack Obama s’est jouée sur sa capacité à mobiliser l’électorat sur les réseaux sociaux. Retour donc sur le parcours, la méthode et les résultats d’un des principaux artisans de la stratégie de Barack Obama sur le web, Chris Hughes.
 
A l’origine, Chris Hughes, 24 ans, fait partie des fondateurs de Facebook aux côtés du désormais célèbre Mark Zuckerberg [CEO de FB] et de Dustin Moskovitz [Vice Président de FB]. En février 2004, ils sont colocataires à Harvard et se lancent dans la création de Facebook dans le but de pouvoir identifier les étudiants du Campus. Hughes n’intervient pas sur les aspects techniques de la plateforme mais il est responsable de la gestion des données personnelles et on lui doit aussi certaines évolutions comme la fonctionnalité « poke ». Alors que Zuckerberg et Moskovitz décident quelques mois plus tard de s’associer à Sean Parker, fondateur de Napster et Plaxo, et de s’installer à Palo Alto pour poursuivre le développement de Facebook, Hughes préfère terminer son cursus à Harvard où il étudie l’Histoire, la Littérature avec une major en Théorie Politique et Sociale Française. Pour la parenthèse, Sean Parker sera finalement éjecté de Facebook en 2005 suite à une arrestation pour consommation de cocaïne
Chris est sollicité pour la première fois en 2006 par Jim Brayton [Responsable Internet] et Joe Rosper [Responsable Média Sociaux] pour les accompagner dans la création et l’animation du profil Facebook du candidat. 4 mois après cette première collaboration, il est officiellement recruté dans l’équipe basée à Chicago, qui compte environ 95 personnes réparties entre la gestion  du site BarackObama.com, des campagnes d’e-mailing, l’actualisation des profils sur les réseaux sociaux généralistes [Facebook, Myspace...] et éthniques  [BlackPlanet, MiGente, AsiaAve], l’achat de mots clés et de bannières pub, la production et la diffusion de vidéos et le traitement des demandes par mail. En effet, Barack Obama a toujours été convaincu de l’importance du web dans sa stratégie de communication, en suivant deux axes forts : « Bottom-up strategy » et « Grass-root ».

Tout le talent de Chris Hughes aura été de retranscrire cet objectifs stratégiques en s’appuyant sur son expérience de Facebook et en suivant lui aussi deux principes fondamentaux : « Keep it real », « Keep it local ». C’est donc dans l’optique de créer du lien social de proximité qu’il a conçu la pierre angulaire de dispositif communautaire du candidat, MyBarackObama.com. La grande force de ce site a été de permettre la décentralisation de la mobilisation en incitant militants et sympathisants à prendre des responsabilités locales grâce à des outils intuitifs et conviviaux : un profil personnalisable, un service de messagerie et de blogging, un module de don en ligne, « Find a local group » pour organiser des évènements de quartier [Walking campaigns, Calling campaigns essentiellement],  « Fundraising » pour se fixer un objectif de don à atteindre et envoyer des emails à son réseau; le tout récapitulé sur un Dashboard. Côté technique, MyBO s’appuie sur une architecture proche de Facebook, mais aussi sur NGP Software pour le système de don en ligne et BlueStateDigital [dont Joe Rosper est un des fondateurs] pour les fonctionnalités sociales.
Une équipe créative donc, co-animée par Chris Hughes, mais également réactive comme en témoigne la création du site Fight the Smears, en fin de campagne, pour minimiser la portée des attaques des militants républicains [on se souvient de Barackbook] et pour tenter de ramener la vérité sur les rumeurs qui pourraient écorner la réputation de Barack Obama sur Internet. Le site reprend point par point les controverses et contre-argumente avec articles de presse, biographies, chiffres et vidéos à l’appui.
Les résultats de cette stratégie de présence online sont remarquables et prouvent que le web n’est pas étranger à la victoire de Barack Obama. MyBO a permis de lever 200 millions de dollars [dont 45 millions au mois de février seulement], soit près la moitié des sommes récoltées pendant la campagne, grâce à 1 millions de membres qui ont orchestré de manière autonome 75.000 événements locaux et 2 millions d’appels téléphoniques. On comprend mieux le rôle d’internet et de sa stratégie de mobilisation de la base électorale en observant la structure des donations : 95% des dons qu’a reçu Obama sont inférieurs à 50 dollars contre 13% du côté de John McCain, qui aura réussit à lever seulement 171 millions de dollars. Lors de ces élections, les 18-29 ans ont été entre 21 et 24 millions [dont 66% ont voté pour Obama], ce qui n’était pas arrivé depuis 1972 aux États-Unis. Par ailleurs, la participation des Noirs et des Hispaniques [26% des votants] a été nettement plus importante qu’en 2000 [19% des votants]. Le dispositif internet aura donc permis à la fois une récolte massive de petits dons et une participation importante d’un électorat habituellement absent des bureaux de votes, les jeunes et les minorités. Selon le Pew Internet & American Life Project, 46 % des Américains ont recouru à l’Internet, aux e-mails ou aux SMS pour s’informer ou mobiliser des tiers durant la campagne.
Chris Hughes a donc incontestablement joué un rôle clé dans l’élection du nouveau Président des États-Unis en capitalisant avec brio sur sa connaissance des média sociaux pour accroître la participation et la représentativité de la base électorale. Il est d’ailleurs pressenti par certains pour devenir le futur CTO [Chief Technology Officer] de l’administration Obama, même si la concurrence risque d’être rude avec d’autres personnalités fortes comme Eric SchmidtSteve Ballmer ou encore Meg Witman. Il est certain qu’il restera dans l’entourage de Barack Obama, qui a d’ores et déjà entamé la récupération de son « capital communautaire » en lançant Change.gov au lendemain de sa victoire.

source: www.opinion-watch.com

mercredi 17 août 2011

Fabriquer un stylet pour iPad avec un coton-tige !

Voici une astuce que n’aurait certainement pas reniée le Professeur Choron s’il était encore de ce monde : fabriquer un stylet pour iPad avec un coton-tige et un petit bout de papier alu. Et ça marche !
stylet ipad Fabriquer un stylet pour iPad avec un coton tige !
Dans la quête éternelle du zéro papier, j’ai souvent songé à remplacer aussi mon ultime compagnon, le proverbial bloc-notes, par mon iPad : une application de prise de notes manuscrites, un bon stylet et hop, le tour était joué. Plus de papier, adios cahier à spirale, à moi les briefs couchés sur iPad.
Avec un stylet, ça le fait très bien. Mais si vous n'avez pour l'instant, pas les moyens de vous l'offrir (coût approximatif: entre 30.000 et 60.000Fcfa)...Voici la solution préconisée et démontrée ci-après par le bon Amit de Digital Inspiration : un coton-tige (si possible un qui n’a pas servi), une feuille d’alu et un peu d’eau. La méthode est simple : vous découpez un petit morceau d’aluminium, vous l’enroulez autour du coton-tige, et vous trempez le bout dans un peu d’eau. Votre stylet est prêt.
Vous n’aurez plus ensuite qu’à mouiller régulièrement votre super-stylet pour assurer la conduction électrique et continuer à écrire, tel le plumitif de l’ancien temps et son encrier. Incroyable, non ?

video



vendredi 12 août 2011

Identité et réputation numériques: Définition du Personal Branding

Voici une proposition de définition du Personal Branding :
Personal Branding = Créer et gérer sa marque personnelle
Personal Brand = marque personnelle
Marque personnelle = identité professionnelle + réputation professionnelle
Le Personal Branding est une méthode unique et innovante qui adapte à un professionnel (une personne) des techniques conçues pour le développement des marques d’entreprises. À ces techniques de marketing et de branding ont été ajoutées les méthodes classiques de développement personnel (connaissance de soi), ainsi que les techniques de communication et de gestion de carrière. Avec le Web 2.0, il intègre depuis peu de nouvelles techniques de gestion de l’identité et de la réputation numériques.
En résumé, le “Personal Branding” propose une approche globale en regroupant diverses techniques afin de répondre aux besoins des professionnels qui doivent se démarquer et montrer leurs talents face à des recruteurs, employeurs, clients ou prospects.
Pour traduire l’expression Personal Branding en français, la plupart des experts francophones utilisent le terme de “marque personnelle”, mais ils utilisent aussi l’expression anglaise. Certains experts américains commencent à parler de “Professional Branding” pour remplacer l’expression Personal Branding. On pourrait traduire par «marque professionnelle» ou «image professionnelle».
À la question : “Qu’est-ce que le Personal Branding ?”, on pourrait donc répondre : c’est une méthode pour gérer notre carrière en créant notre marque personnelle ou notre marque professionnelle, c’est-à-dire notre marque en tant que professionnel. Cette marque se définit à travers notre identité et notre réputation.
Donc comme indiqué au début du billet :
Personal Branding = Gestion de notre marque personnelle / professionnelle = Notre identité professionnelle + Notre réputation professionnelle
Qu’en pensez-vous ?

Les experts du Personnal Branding:
- Fadhila Brahimi (coté francophone)
- Dan Schwabel (coté anglophone)

jeudi 11 août 2011

ENTRETIEN AVEC M. CHRISTIAN ROLAND: »ASSIST TRAINING, CE SONT DES MODULES DE FORMATIONS AUX OUTILS.


Cette semaine, interview avec M. Christian Roland, DG d’ASSIST, dans le cadre du lancement du département ASSIST TRAINING, pôle de formation de la dite société.
 
 
 
 
1. Dans quel contexte s’est fait la création d’ASSIST TRAINING?
Je vous remercie pour cette opportunité que vous me donnez pour présenter un département peu connu de notre entreprise: le pôle formation. En effet depuis sa création il y a bientôt 12 ans ASSIST a toujours eu une offre de formation en direction des décideurs. Avec l’avènement du Web 2.0 et le succès des réseaux sociaux , nous avons jugé bon d’adapter notre offre a ses nouveaux outils.

2. Présentez-nous ASSIST TRAINING.
ASSIST TRAINING est le département Formation de ASSIST, la société de services et d’ingénierie en Informatique du Groupe AOS. Nous avons aménagé un centre de formation polyvalent situé au 2 plateaux Vallon et qui nous permettra d’accueillir nos auditeurs dans un cadre confortable, moderne et sécurisé.
Nous relancons nos activités en proposant des modules de formation aux outils web2.0 (facebook, linked in, twitter you tube, wordpress, google +) et a l’utilisation aux logiciels libres!

3. Quels sont les objectifs de ce pôle de formation d’ASSIST?
Permettre aux auditeurs d’optimiser leurs compétences en étant confrontés a des modules de formations pratiques dispensés par les meilleurs spécialiste en la matière se trouvant sur la place. En effet nous avons recruter principaux animateurs de la blogosphère et des réseaux sociaux de côte d’ivoire pour animer nos cours.
Mettre à la disposition des experts une salle moderne entièrement équipée, afin de leurs permettre de dispenser des cours dans les meilleures conditions

4. Avez-vous une cible particulière visée? si oui, pourquoi?
Notre première cible est composée des cadres et des décideurs. La raison est très simple cette cible a besoin de mieux connaitre les outils qui leurs sont proposés par leur collaborateurs afin de pouvoir prendre les bonnes décisions et  surtout être capable d’évaluer les résultats.


5. Comment vont se passer les formations d’ASSIST TRAINING de façon pratique?
Des séances adaptées a l’emploi du temps chargé de notre cible. Des modules de 1 h comprenant 20 mn de théorie et le reste en pratique. Le tout a des horaires attrayants (12h a 14h et 18h a 19h00). Avec un rafraichissement et une collation pour joindre l’utile à l’agréable.

6. Un dernier mot aux futur(e)s auditeurs et auditrices.
Les modules, les formateurs et le cadre ont été pensés et retenus de manière a leur offrir tout le confort possible pour leur permettre d’optimiser leur compétences technologiques alors nous les attendons

Facebook va t-il être détruit par les Anonymous le 5 novembre 2011 ?


Anonymous
Les Anonymous veulent la peau du réseau social Facebook et le laissent savoir dans une vidéo qui prend des airs de fin du monde. Le message est clair : Facebook va être détruit le 5 novembre 2011.
La motivation derrière cette attaque planifiée est que (je cite la description sous la vidéo youtube) « le réseau social ne respecte pas la vie privée, il est pratiquement impossible d’y supprimer complètement ses détails personnels et que les informations seraient revendues aux agences gouvernementales« .
Cette guerre annoncée ne sera certainement pas prise à la légère par Mark Zuckerberg qui va se préparer à l’aide de hackers recrutés spécialement pour l’occasion. Il reste à savoir qui aura le dernier mot car les anonymes ont annoncé que la date du 5 novembre allait passer à l’histoire.
Ils doivent certainement être pris au sérieux : ce dimanche le groupe a déjà piraté le site du gouvernement de la défense syrienne en modifiant la page d’accueil, attaqué des sites de la police américaine en représailles des arrestations des Anonymous et membres de LulzSec aux USA, piraté des sites de la police du Brésil, d’Equateur et des sites du ministère de la justice en Colombie.
Le groupe a même créé une page Facebook (toujours en ligne), un compte twitter et un hashtag #opfacebook.

video
Le message en-dessous de la vidéo Youtube se termine par ces mots :
« Nous existons sans nationalité, sans biais religieux. Nous avons le droit de ne pas être surveillés, ne pas être traqués, et ne pas être utilisés dans un but de profit. Nous avons le droit de ne pas vivre comme des esclaves.
Nous sommes anonymes
Nous sommes légion
Nous ne pardonnons pas
Nous n’oublions pas »


source:

mardi 2 août 2011

Facebook ajoute les bébés attendus dans le profil


Facebook vient de rajouter un nouveau champ « Enfant Attendu » ou Expected Child qui peut être ajouté directement dans son profil.

J’ai l’impression que cette petite nouveauté va connaître un grand succès même s’il s’agit là encore d’exposer toujours un peu plus sa vie privée puisqu’on parle d’un bébé qui n’est pas encore né!

Pour ajouter votre futur rejeton, il faut aller sur son compte, cliquer sur « Profil », « Modifier le profil », aller sur « Amis et Famille » et sélectionner la relation/lien de parenté : vous avez un champ « Enfant attendu » (ou expected child en anglais chez certains).




Vous pouvez alors entrer son petit prénom (encore faut-il l’avoir déjà trouvé) et la date de naissance prévue. (accouchement)
Le futur champion ou championne est alors affiché dans la colonne gauche de profil :
bébé facebook
via lemonde

lundi 1 août 2011

Apple est plus riche que le gouvernement américain

C'est le Financial Post qui rapporte cette statistique incroyable, l'entreprise de Steve Jobs a maintenant plus de liquidités que l'Oncle Sam lui-même. 

Bien qu'il soit peu probable que Barack Obama demande au CEO et fondateur d'Apple un prêt ou même une petite rallonge d'argent de poche, il n'en reste pas moins que depuis le 28 juillet, la plus grande entreprise technologique au monde a maintenant plus de cash en réserve que le gouvernement de la première puissance mondiale. Alors qu'aux Etats-Unis en ce moment les républicains et le démocrates continuent de travailler vers un compromis sur le plafond d'endettement du pays, le département du Trésor américains déclarait jeudi avoir une balance opérationnelle de 73,768 milliards de dollars. De son côté Apple a annoncé disposer de la bagatelle de 75,876 milliards de dollars à la fin du mois de Juin. Bien sur ces nombres ne sont pas directement comparables, le chiffre du gouvernement représentant le montant de dépense restant avant que le pays ne se heurte au plafond arbitraire fixé comme limite à l'endettement alors que celui d'Apple représente simplement la somme d'argent disponible en tout sur les comptes de la firme de Cupertino. Il n'en reste pas moins que ces chiffre prouvent encore une fois à quel point Apple est devenu puissante grâce à une politique d'innovation permanente et disons-le, une politique marketing pour le moins efficace. Eu début de la semaine les action Apple sont passées au dessus du seuil historique de 400$ sur le marché des valeurs technologiques américaines, le Nadaq. La valorisation de l'entreprise est arrivé à 363,25 milliards de dollars, propulsant Apple comme la deuxième plus grande entreprise du monde, derrière le géant des hydrocarbures Exxon Mobil.